Epouse-moi mon pote !

Cette fois-ci, on profite des vacances pour rattraper le retard !! Nous voici dimanche soir, Comparse propose ce film. J’avoue ne pas avoir méga aimé Babysitting et encore pire pour Alibi.com, donc je n’étais pas hyper motiv’. Mais j’ai regardé la bande-annonce et j’ai eu envie d’aller rigoler avec elle ! Moitié était crevé, donc ça n’a pas suffi pour le faire bouger ! Entre filles donc !

L’histoire : Nous sommes au Maroc, Yassine (Tarek Boudali) s’apprête à partir étudier sa passion, l’architecture, en France. Sa famille lui fait d’émouvants adieux. Sur un mode accéléré, on voit son brillant parcours et ses amours naissants avec l’hippopo… pardon, avec Claire (Andy Rowsky), jusqu’à la veille de son diplôme où un « copain » de promo, Stan (David Marsais), l’entraine dans une soirée de beuverie. Évidemment, le lendemain, il ne se réveille pas, et rate l’heure de l’examen (jusque là la trame des autres films de la bande est respectée !) … Ca signifie pour lui, fin de son permis de séjour étudiant, et à lui la clandestinité car hors de question de retourner au Maroc ni même d’avouer tout ça à sa famille qui a mis beaucoup d’espoir en lui. Mort de honte, il ne recontacte même pas Claire. C’est alors qu’emménagent sur le même palier que lui Fred (Philippe Lacheau) et Lisa (Charlotte Gabris).

Une solide amitié nait entre Fred et Yassine, complètement barrée, mais solide. Et un jour, Fred encourage Yassine à aller à son bal de promo à N+1, ne serait-ce que pour réactiver son réseau et trouver un boulot. Il y va et retombe sur Stan qui a ouvert sa boite et lui propose un poste. Il retombe aussi évidemment sur Claire qui, entre temps, est devenue une bombasse !

Et en croisant 2 copines lesbiennes, lui vient l’idée : pour avoir des papiers français, il peut se marier avec Fred ! Comme Fred est le dernier à dire non pour ce genre d’idées un peu extrême, c’était parti !!

Mais se marier est une chose, convaincre l’agent Dussart de la préfecture (Philippe Duquesne) que ça n’est pas un mariage blanc en est une autre ! On part alors dans un festival de mensonges, de quiproquos, de surprises et de clichés ahurissants !

Mon avis : Eh bien contre toute attente, j’ai adoré !!! On s’est marré du début à la fin ! Même si l’avalanche de conneries plus grosses les unes que les autres et surtout sans fin, me stresse toujours un peu (on se demande jusqu’où ça va aller !), il faut reconnaitre que le tandem Tarek-Philippe fonctionne à merveille ! Le fait d’avoir toujours la même bande fait qu’on apprend à les connaitre. Et rien que la tête de Philippe Lacheau quand il s’apprête à faire une bêtise ou bien qu’il n’a pas compris un truc ou encore quand il fait une gaffe, et rien que les idées qu’il a, rien que ça, c’est drôle ! Même les yeux ahuris de Tarek Boudali…

Donc bien sur, il ne faut pas y aller pour voir un grand film intellectuel (même si on a quand même un petit message / hommage à la France par un marocain qui y vit depuis quelques années), mais pour passer un super moment de franche rigolade avec des acteurs qui sont une bande de potes !

Pour résumer :

  • Après Babysitting 1 et 2, Alibi.com, on enchaine sur une autre succession d’embrouilles toutes plus drôles les unes que les autres avec toujours les mêmes acteurs !
  • De très bons gags et une succession de clichés qui rendent l’ensemble du film très drôle ! On ne voit pas le temps passer et on rit beaucoup de leurs bêtises !
  • J’avais peur qu’on ait vu tous les gags dans la bande-annonce, mais en fait non, elle met juste l’eau à la bouche et le film, lui, est à la hauteur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s