La femme au carnet rouge – Antoine Laurain

41huzjc8eul-_sx307_bo1204203200_

Après mon bouquin sur la mort, j’avais envie d’un petit livre mignon et léger ! J’ai tenté celui-là, emprunté à une amie. C’est ma résolution : lire les livres empruntés en 1er afin de pouvoir les rendre et faire un peu de place ! En plus, lire un truc de 200 pages, j’aime bien, ça me donne l’illusion de lire vite !!!

L’histoire : assez simple mais traitée de manière originale : Laure, quadra, doreuse, rentre chez elle après une soirée chez des amis. Elle sort du taxi et se fait arracher son sac par un voleur qui passait par là. Elle s’y accroche un peu, il la projette par terre ce qui la sonne, et vole bel et bien le joli sac mauve.

Le lendemain, Laurent libraire du Carnet rouge (hum … le titre est à double seeeens ! Méga compris !!!) se balade dans la rue et trouve un sac mauve posé sur une poubelle … Il décide de le prendre et de le déposer au commissariat, mais devant la rapidité de la Police à prendre les dépositions, il décide de revenir plus tard, histoire de ne pas paumer sa journée ! Du coup, il repart avec le sac et le soir, commence à chercher lui-même des indices pour retrouver sa propriétaire…

L’auteur : Antoine Laurain est né au début des années 70.

avt_antoine-laurain_467

Il a déjà écrit d’autres romans dont Le chapeau de Mitterrand qui a raflé pas mal de prix et a été traduit en plein de langues. La femme au carnet rouge est aussi un formidable succès populaire international et devrait même sortir en film (ce qui est bizarre puisque Comparse ne l’a pas lu !!) ?!!

Mon avis : Ça m’a bien détendue ce joli roman ! Il se lit plus que rapidement, les chapitres font au maximum 2 doubles pages ce qui donne du rythme et un suspense inné à l’histoire. Côté style, c’est très facile, très fluide. J’avais un peu l’impression de lire un Marc Lévy en moins alambiqué. On n’a pas vraiment de surprise sur le contenu, mais c’est vraiment très agréable à lire, tout mignon !

Pour résumer :

  • Jolie aventure dont on rêve toutes (sans le vol du sac à main bien sur !!!) : un homme cherche la propriétaire d’un sac à main trouvé dans la rue.
  • Style facile et agréable.
  • Se lit très rapidement, on a envie de plonger dans ce monde magique créé par cet homme à la recherche d’une femme mystère.
Publicités

Une réflexion au sujet de « La femme au carnet rouge – Antoine Laurain »

  1. Ping : La compagnie des menteurs (un livre plein de promesses !) – Karen Maitland | PLEIADE, TIRADES ET MARMELADE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s