Le suaire de l’archevêque – Peter Tremayne

9782264033512

J’avais lu le 1er tome de cette série Absolution par le meurtre avant de commencer ce blog, donc en 2012 je crois. Et dans la foulée, j’avais acheté les tomes 2 et 3 pour les lire aussitôt, mais … je viens tout juste de lire le 2ème ! Vieux Motard que jamais !

L’histoire de la série ? 2 personnages sont récurrents : Soeur Fidelma de Kildare, religieuse irlandaise et en gros, juriste. Et Eadulf, un moine saxon, secrétaire de l’archevêque de Cantorbery. Et le tout se passe au VIIeme siècle de notre ère. (Moui, je sais je vous vends du rêve !!!) Les 2 sont associés par hasard dans Absolution par le meurtre pour mener l’enquête sur l’assassinat de l’abbesse Etain de Kildare en plein Concile de Witebia à l’abbaye Sainte-Hilda, ambiance !! Puis, le tandem fonctionnant bien, leur réputation s’étend dans la chrétienté d’alors …

4978226403351251g5gj76pml56789101112131415161718192021222324expiation-par-le-sang26 27

L’histoire ? Nous sommes toujours en 664, mais cette fois-ci : à Rome ! Soeur Fidelma est envoyée par l’archevêque Ultan d’Armagh pour porter un courrier au pape Vitalien et en profite pour lui faire bénir la règle de son monastère. Eadulf, en tant que secrétaire et traducteur de Wighard, l’archevêque de Cantorbury, est à Rome, comme souvent ! Et dans cette Rome d’alors, ce fameux archevêque est assassiné ! Malheureusement, un moine irlandais s’est fait pincer à la sortie des appartements.

Comme le nomenclator Gelasius a entendu parler des talents d’enquêteurs de Fidelma et Eadulf, il leur demande de se pencher sur le problème : le coupable est certes tout désigné, mais qu’un moine irlandais (qui l’a donc mauvaise que la règle de Rome ait été adoptée au concile de Witebia) assassine un archevêque saxon (qui pratique la règle de Rome) à Rome, ça peut à nouveau apporter des problèmes dans une région très récemment apaisée, religieusement parlant … Donc il demande au duo irlando-saxon de s’assurer du truc, histoire de prouver les choses et de pas semer le bazar à tort !

L’auteur ? Présente-t-on encore Peter Tremayne ??

avt_peter-tremayne_7851

Son vrai nom est Peter Berresford Ellis. Il est né en 1943 en Angleterre. Son 1er roman sort en 1977, il écrit quelques courtes séries comme Dracula Lives, et des romans esseulés. Il en signe aussi du nom Peter MacAlan. Puis il commence la série des Soeurs Fidelma en 1994 (traduite en 2004 en France).

Mon avis ? Alors … Autant j’avais bien aimé l’Absolution par le meurtre, mais je trouvais tout de même qu’il y avait beaucoup trop de descriptions de règles religieuses et autres trucs de moines, on se perdait, d’autant que c’est pas actuel actuel, du coup, niveau repères historiques, c’était assez difficile.

Donc, avec un peu d’entrain, mais pas trop quand même, j’ai commencé Le suaire de l’archevêque pour descendre ma PAL (je me suis dit que je finissais la PAL avant de racheter des livres, ça motive évidemment !). Et j’ai aussitôt accroché ! On rentre direct dans l’histoire, pas de description un peu barbante des pratiques religieuses du VIIeme siècle à Rome, tout juste quelques descriptions de la ville histoire de ne pas confondre avec la ville Renaissance / Classique que l’on connait aujourd’hui. Et le meurtre arrive très tôt, l’enquête commence tôt aussi ! Fidelma est toujours insolente, ça me plait bien !!!

J’ai dévoré la 1ère moitié, et j’étais hyper frustrée d’avoir trop de boulot pour lire et avancer ! Je voulais savoir qui avait tué Wighaaaaard !!! On se doute aussi, depuis la fin de L’Absolution par le meurtre, qu’entre Fidelma et Eadulf, y a mammouth sous brin d’herbe ! Et à mon avis, c’est pour ça que Peter Tremayne a choisi cette période historique : les religieux ont encore le droit de se marier !!!! Pratique : du suspense, du mysticisme, de l’Histoire, du sang, et et et ? de l’amour ! Et hop, une recette de succès !! Donc là, on attend la révélation amoureuse, mais on sent que ça approche doucement ! Mais pas trop tôt quand même : y a encore 26 volumes !!! D’ailleurs, je pars de ce pas entamer le 3ème : Les 5 royaumes (mais on change de traductrice, donc faudra voir si ça joue !)

Pour résumer :

  • Soeur Fidelma, religieuse irlandaise du VIIeme siècle, et frère Eadulf, moine saxon, enquêtent cette fois-ci à Rome, sur le meurtre de l’archevêque de Cantorbery.
  • L’imagination construit les palais où vivent les prélats, les catacombes où sont enterrés les romains, les bas-quartiers, etc. C’est très facile d’être en immersion, aussitôt !
  • Le rythme de l’enquête est soutenu, on va de rebondissements en rebondissements, tous les personnages sont suspectés au fur et à mesure ! Bref, c’est très plaisant !! Ne pas avoir peur du cadre général et se laisser tenter par cette ambiance totalement atypique !
Publicités

Une réflexion au sujet de « Le suaire de l’archevêque – Peter Tremayne »

  1. Ping : Les 5 royaumes – Peter Tremayne | PLEIADE, TIRADES ET MARMELADE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s