Frantz (aaaarrrr ya !)

195018-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Changement de voisine pour ce film en noir et blanc : j’avais une avant-première, mais personne n’était dispo : Comparse over-bookée depuis la rentrée, Moitié n’a bizarrement pas été motivé par la bande-annonce et par le noir et blanc (là j’comprends pas !), Comparse 2 est overbookée par son 3eme bébé, Tchatcheuse Number One avait ses 3 enfants et mari pas rentré, College-girl avait ses 2 enfants et mari pas dispo, (faites des gosses !!!) etc etc … Et j’ai tenté Crazy Girl qui était enchantée !!! Donc … Bras dessus bras dessous, nous v’la parties !

L’histoire ? Pour des raisons de suspense évidentes, je vais faire bref … Nous sommes en 1919, Anna va fleurir le cénotaphe de son fiancé Frantz, comme chaque jour. Et un jour, elle voit ça :

174137-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Elle cherche à savoir qui est cet homme qui vient pleurer sur la tombe de Frantz : un français, Adrien (Pierre Niney donc !!!!), un ami de son fiancé lorsqu’il était à Paris. Alors Anna pense qu’il doit rencontrer les parents de Frantz : Magda Hoffmeister (Marie Gruber) et son mari (Ernst Stötzner) chez qui elle vit.

214845-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Elle est devenu comme leur fille du coup.

216877-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Magda semble reprendre peu à peu le dessus, mais son mari ne digère pas le truc … Alors quand Adrien vient le voir pour lui parler, il ressort sa haine du français et le chasse … Glups …

222971-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Alors Anna l’invite directement, elle se dit que vraiment ça ferait du bien aux parents d’entendre parler de leur fils par la bouche d’un de ses amis … Donc il vient … Et ensemble parlent de Paris, de Frantz, des leçons de violon, …Adrien se remémore, nous embarque dans ses flash-back.

219064-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Il pleure beaucoup, tombe dans les pommes, on sent que c’est très douloureux pour lui de parler de Frantz… Mais les parents sont heureux ! Et Anna, qui a du coup l’occasion de reparler le français qu’elle parlait avec Frantz, aussi.

176012-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Alors Adrien revient plusieurs fois … et se balade avec Anna pour bavarder …

177106-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

D’un coup, paf, il veut se baigner absolument, mais comme elle ne sait pas nager, il y va tout seul … et nous gratifie de ça au retour (filet de bave quand il sort de l’eau …. bon, c’est pas Daniel Craig dans Casino Royale, mais c’est pas loin !!!!) :

172887-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Bref, entre tous, le courant passe. Mais ce n’est pas vraiment la même limonade avec le reste du village … Le français est clairement montré du doigt : la guerre est à peine finie, et le diktat de Versailles vient tout juste d’être signé. Adrien craque donc sous la pression générale, donne rendez-vous à Anna, avant de repartir en France ……..

Mon avis ? C’est hyper difficile de le donner sans trop parler de la seconde partie du film … Donc je dirai simplement, que la 1ere moitié est magnifique, l’histoire tient debout, les personnages sont justes, je pense qu’on a bien l’ambiance de l’Allemagne de la fin de la guerre 14, les mentalités hyper hostiles à celui qui restera longtemps L’ennemi. C’est extrêmement fin dans l’analyse de la situation, et dans le ressenti général des personnages.

De plus, petite touche chouette, quand les personnages oublient la noirceur de leur existence, de leur histoire, quand ils renouent un peu, l’espace de quelques instants, avec le bonheur, on revient à la couleur. J’ai bien aimé !

Par contre, la 2nde partie est nettement moins bonne à mon sens. Anna se perd dans des mensonges multiples qui ne pourront la mener nulle part, elle est dans un cul-de-sac et c’est assez étouffant. Parce qu’on sait tout de suite qu’elle ne pourra arriver à rien … Donc assez frustrant, même si toujours très bien joué !

Pour résumer :

  • Film sur l’après-guerre de 14, autant dire qu’on ne va pas se taper sur la cuisse !!! Noir et blanc de rigueur, mais on découvre peu à peu que le noir et blanc est plus un rappel du malheur des protagonistes qu’un marqueur de l’époque.
  • Anna est « veuve » de son fiancé mort en septembre 1918 (pas de bol …). Sur sa tombe, elle rencontre Adrien, un jeune français très ami avec Frantz.
  • Certes l’histoire est intéressante, mais l’ambiance ne l’est pas moins : haine franco-allemande, méfiance, regrets, remords, etc etc …
  • Pierre Niney est comme d’hab époustouflant, très juste, et il a le physique parfait pour les ambiances du début du siècle, … Les autres acteurs m’étaient inconnus, mais les parents notamment sont à souligner !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s