Bridget Jones « Folle de lui » – Helen Fielding

bridget-jones---folle-de-lui-726613-250-400

J’avais adoré (comme la plupart des filles à ce moment-là) les 2 premiers tomes (Le journal de Bridget Jones et Bridget Jones : l’âge de raison) sortis dans le début des années 2000 (j’hurlais de rire dans le Caen-Paris, j’me souviens !). Je bassinais un peu Comparse avec la sortie du 3eme bouquin : je me doutais bien que c’était naze et pour faire du fric, mais j’avais tellement aimé les 2 autres livres que ça me titillais ! Alors elle a craqué, et un soir, je suis rentrée, et il était sur la table (oui, elle est comme ça Comparse !) !!! Comme c’est un livre d’été par excellence, je me suis lancée pendant les vacances …

L’histoire ? Nous sommes en 2013. Je ne savonne pas l’histoire en disant que Bridget a passé la cinquantaine, a eu 2 enfants avec Mark Darcy : Billy et Mabel, mais que le dit Mark Darcy est malencontreusement décédé en 2008 … Les enfants sont en assez bas-âge (genre 4 et 8 ans).

Donc notre Bridget est un peu revenue au point de départ : célibataire, mais avec 2 enfants et une conscience sur les bras (dès qu’un homme l’approche, elle a l’impression de tromper Mark).

On retrouve près d’elle ses bons vieux copains : Tom (toujours gay), Jude (toujours face au problème Richard le Cruel), et évidemment Daniel Cleaver (qui est devenu le parrain des enfants et le baby-sitter de rechange,bonjour le changement à 180°) mais il y a des petites nouvelles comme Chloé la baby-sitter parfaite, Talitha (presque 60 ans et hyper tendance) ou bien la voisine d’en face Rebecca (un double d’elle-même ce qui l’a rassure fortement) avec qui elle sympathise vers la moitié du bouquin.

Bridget ne bosse plus à la TV, elle est en pleine écriture d’une adaptation de livre pour le cinéma, mais les producteurs sont bizarres, c’est en fil rouge le long du roman (moui car cette fois, le régime est expédié rapidement et la perte de poids fulgurante !).

Sa mère vit maintenant dans une résidence pour séniors (St Oswald’s House) avec Una et elle est toujours aussi barrée. Et son père est mort.

On a aussi le rythme de l’école, des devoirs, des réprimandes du professeur Mr Wallaker l’instituteur toujours là quand il ne faut pas, …

Et les réseaux sociaux font aussi leur entrée : Twitter notamment. C’est d’ailleurs comme ça qu’elle va rencontrer la conquête principale du livre : Roxter.

Mon avis ?  NepasêtretropdureNepasêtretropdureNepasêtretropdureNepasêtretrop dureNepasêtretropdureNepasêtretropdureNepasêtretropdureNepasêtretropdureNepasêtretropdure

J’ai commencé la fleur au fusil … Mais déjà l’annonce de la mort de Mark d’entrée de jeu, je me suis dit : glups … Puis j’ai attendu, attendu, attendu le 1er éclat de rire … rien … P’tetre un sourire quand sa gamine lui a vomi dessus éventuellement …

La présentation fait que ça avance vite, heureusement : sous forme de journal évidemment, noté heure par heure donc on passe 2 ou 3 lignes de présentation de l’heure tout ça, puis 4 ou 5 lignes de changement de jour et décompte du nombre de followers, du nombre de sms du mec du moment, du nombre de kg perdus ou pris etc.

Le contenu est creux, mais d’un creux … on entendrait presque le vent souffler … Le côté célibatante des années 2000 fonctionnait bien, mais là ça sonne faux … La seule histoire assez chouette est la dernière, donc ça fait long à attendre ! Pas d’humour, ou très peu … (ou alors pas drôle ?) Pas super bien écrit non plus (la tournure des phrases des 2 premiers ou les mots employés permettaient de rendre certaines situations drôles). Et comme elle n’a pas (plus) une vie palpitante, ça ne fait plus rêver (moui, bon dans les 2 premiers, elle avait quand même 2 hommes de rêve qui se battaient pour elle et elle courait en slip panthère dans la rue pour en rattraper un et se jeter sur lui !) !!!

Pour résumer :

  • Suite de la saga des Journaux de Bridget Jones : nous sommes pas mal d’années plus tard. Mark est mort, Bridget élève en ramant leurs 2 enfants. Houra.
  • L’auteur essaye de faire comme avant, mais sans succès aucun. J’ai ramé à avancer dans le livre, à trouver un intérêt au truc, et je n’ai pas ri ou très peu.
  • La dernière histoire est assez sympa et mimi, donc bon, ça calme un peu mon énervement … Et Comparse m’a dit « j’te l’avais bien dit : c’est nul » …
  • Et comme si ça ne suffisait pas, un 3eme film va sortir au cinéma le 16 septembre … Avec une Renée Zelwegger bobobotoxisée, liftée etc … Vu la bande-annonce, il n’a rien à voir avec le livre … Trop triste l’histoire sinon, pas assez Hollywood !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s