Les innocentes (mais qui deviennent un peu coupables quand même !)

213105.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Il y avait un bout de temps qu’on parlait d’aller voir ce film avec Comparse et sa maman ! Mais il ne passait que dans un petit cinéma avec des horaires super adaptés genre « Mardi 14 h » ou « Mercredi 10.30 » !!! Du coup on a attendu le providentiel « samedi 15h45 » !!! Je n’ai pas réussi à convaincre Moitié sur ce coup là : « Dis tu viens voir un film avec des bonnes sœurs polonaises violées par des russes ? » !! « euh, non j’ai piscine » (ce qui était vrai du coup !!).

L’histoire : Comme si bien résumé ci-dessus, nous sommes en Pologne, pendant une des prières d’un couvent …

319176.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

A la sortie de cet office, un cri retenti … Et une des sœurs s’échappe du couvent, dans la neige … (moui, ça a toujours un p’tit côté coussin d’air leurs déplacements !)

327770.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Elle se dirige vers un « bourg » proche (on imagine que c’est un bourg mais …). Elle y cherche une aide médicale non russe (bon, ça on comprend bien pourquoi !) et non polonaise (ça on comprend moins bien mais ça s’éclairera après !). On la guide vers la Croix-rouge française. Elle y demande de l’aide, mais sans autre précision et se fait donc refouler. Alors elle s’installe dans la neige pour prier (oui, chacun sa technique !!!). L’interne à qui elle a parlé est Mathilde Beaulieu (Lou de Laage, qui a quand même un sacré faux air de Léa Seydoux !), elle l’a voit dans la neige, et décide d’accepter de l’aider. Elle se fait alors guider au couvent … pour aider à accoucher une sœur …

123871.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Autant dire que l’accueil des supérieures n’est pas hyper chaleureux devant cette aide extérieure synonyme de tous les dangers… La mère supérieure vaguement espagnole est carrément contre : elle a peur que leur secret ne s’ébruite, que le couvent ne soit fermé et ses filles dispersées et livrées à la populace…

312300.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

La n°2 (prieure on dit), sœur Maria (Agatha Buzek), est presque encore plus dure … Mais devient peu à peu plus humaine : c’est elle qui est chargée de s’occuper de « l’affaire » et qui du coup, est en contact quasi-permanent avec Mathilde … Du coup, grâce à la jeune femme, elle s’humanise peu à peu.

572243.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Le lendemain matin, Mathilde retourne travailler … Son supérieur la titille sur sa nuit blanche … Puis elle retourne voir les sœurs (autant dire qu’elle commence un marathon !) … C’est alors qu’une autre sœur s’écroule devant elle … Mathilde découvre donc une seconde grossesse… Difficile à lui faire gober que 2 sœurs se sont engagées enceintes dans ce couvent … Les supérieures lui révèlent alors leur terrible secret : à l’arrivée des russes dans la région, des soldats ont violé ce lieu sacré au sens propre comme au sens figuré … Toutes les sœurs y sont passées, plusieurs fois… Glups … Mathilde comprend alors l’ampleur de la tâche (tant psychologique que physique) qui l’attend. Surtout qu’il y a celles que l’on peut compter : 7 apparemment ont un ventre visible, mais d’autres ont fait des dénis …

118870.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Elle décide donc d’examiner toutes les sœurs … Ce qui pose des problèmes à ces femmes pour qui le corps en lui-même est un péché.

325738.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

A force de persévérance et de présence d’esprit, Mathilde réussit à se faire accepter des religieuses.

125902.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Mais cette expérience va la bouleverser à jamais, elle va se battre corps et âme pour sauver le couvent et les femmes qui l’habitent …

Mon avis ? Franchement, je m’attendais à un truc larmoyant, plein plein de scènes difficiles, voire gores, et au final, nous avons vu un film assez positif, plein d’espoir.

Il est très compliqué de pouvoir comprendre ces femmes et leurs « excuses » tant le fossé qui nous sépare d’elles est immense. Elles refusent de se faire examiner, préférant presque la mort au fait d’écarter les cuisses pour vérifier que tout va bien ! Voir un homme est pour elles presque impossible ! Quant à la mère supérieure, n’en parlons pas !! Comment accepter ses choix concernant les enfants nés ? Comment accepter sa dureté envers les filles ? Son inflexibilité ? Certes, il faut se replacer dans le contexte, l’époque et le pays, il faut penser que ces esprits furent conditionnés … Mais c’est assez dur tout de même car ces choix poussent certaines dans le chaos psychique total.

2 petits souffles d’air viennent alléger un peu cette ambiance pesante : la relation de Mathilde et du chirurgien qui la forme, Samuel (Vincent Macaigne), un juif bourré d’humour, qui a perdu toute sa famille dans les camps et qui, malgré tout, prend tout à la légère, et cache ses sentiments comme il peut …

121839.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

L’autre souffle est l’évolution du personnage de sœur Maria, qui se confie de plus en plus au fur et à mesure du film, jusqu’à rire !! dingue non !!! (oui parce que le rire est aussi banni chez elles, le Démon tout ça !!!).

Cette histoire prend d’autant plus de poids que c’est une histoire vraie …

56vC9DQp4L5djBoRh0friVopFEk@500x250

Pour résumer :

  • L’histoire vraie d’un couvent polonais à la libération de 1945 après la violation par des militaires russes.
  • Des acteurs magnifiques, criants de vérité, qui font qu’on s’attache beaucoup à certains personnages et qu’on bascule vraiment dans une autre époque…
  • Un film qui bouscule toutes nos pensées actuelles pour nous remettre dans la manière de voir les choses de religieuses catholiques polonaises au milieu du siècle …….. à des années lumières de nous donc !!!!!
  • Une touche d’humour qui aère un peu tout ça et une énorme place donnée à l’humanité, à l’évolution fantastique réalisable par la mentalité humaine !
  • Regardez la bande-annonce, et si vous hésitiez, n’hésitez plus !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s