La vérité sur l’affaire Harry Québert – Joël Dicker

9782877068635_h430

Ça faisait longtemps, trèèèèès longtemps que Comparse me bassinait avec ce livre, comme quoi j’allais adorer, c’était génial tout ça … Et sa sœur l’a dévoré, sa mère l’a dévoré, 4 autres amis l’ont dévoré aussi … Du coup, elle me l’a offert à Noël il y a 2 ans, je l’ai mis dans ma PAL et son épaisseur me faisait peur (vous savez, ces fameux livres que je mets 6 mois à lire …)… Mais j’ai commencé à l’offrir à tout le monde sans même l’avoir lu … Et il y a 3 semaines, j’étais motivée, j’avais envie d’un polar sympa (chose que je peine à trouver), alors je me suis lancée … Mais j’étais bien décidée à ne pas aimer, histoire d’aller à l’encontre de tout le monde ! Et toc !!

L’histoire ? Je vais être assez brève sur ce passage là, parce que c’est difficile de résumer sans ne rien dévoiler …

Le narrateur s’appelle Marcus Goldman. Il est écrivain, vit à New York, la trentaine, n’a publié qu’un seul livre mais il a tout fracassé : top des ventes, millions obtenus, télé, célébrité, il a tout eu grâce à ce livre. Le hic, c’est qu’il a bien surfé la-dessus, mais il n’arrive pas à se mettre à écrire le 2nd… Son éditeur le tanne avec des dollars dans les yeux, son agent aussi, mais lui, rien, nada, walou, la page blanche…

Alors, il décide de recontacter son ancien professeur de fac, mentor et vieil ami, Harry Québert. Ce dernier lui dit de passer le voir chez lui, à Aurora (New Hampshire), qu’il le bichonnerait et ferait tout pour le mettre en condition pour écrire. Il sait de quoi il parle : il a lui même écrit un chef-d’œuvre il y a plusieurs années. Marcus s’exécute, plein de confiance. Ça lui fait un bien fou de renouer avec cet homme, mais malgré tout, il n’arrive pas à écrire. Lors de son séjour, il découvre le secret de son professeur. Et ce secret va éclater au grand jour le 12 juin 2008, alors que Marcus vient tout juste de repartir pour New York …

L’auteur … Joël Dicker ou le gars qui a tout !!! Jeune, beau, brillant, avec un esprit assez tordu pour pondre un bouquin comme ça !

Joel-Dicker_2809363b

Il est né en 1985 (ne hurlez pas, moi aussi ça m’a fait un choc !) en Suisse ! Avant ce livre, il avait sorti Le dernier jour de nos pères, mais sa révélation, ZE révélation, c’est La vérité sur l’affaire Harry Québert ! Depuis, il a sorti Le livre des Baltimore. Autant dire qu’il est super super proche de son héros-narrateur !! Au point qu’à la fin du livre, je me suis demandé si ça n’était pas une autobiographique limite une histoire vraie !!! Sur ce livre, le style est fluide, les entourloupes s’enchainent, les rebondissements n’arrêtent pas, et de temps en temps, une pointe d’humour saupoudrée..

Mon avis ? Que j’arrive à bouffer un livre de 800 pages en 2 semaines (je n’ai pas pu lire du tout pendant une semaine donc j’ai 2 semaines effectives) et les 300 dernières pages en une après-midi en dit long !!!! Petits veinards que vous êtes de ne pas l’avoir encore lu !!!! Sur ma résolution de ne pas aimer, j’ai tenu quoi … une demi-page !

Si le départ est basique, la similitude avec l’histoire de l’auteur interpelle et permet de rentrer direct dans le roman. Puis ce secret éclaté, cette affaire à tirer au clair, qui semble hyper simple au début et qui se complique sans pour autant s’emmêler, ça nous tient, ça nous retient ! Impossible de lâcher ce bouquin sans savoir !!!!!! Impossible !!! Et malgré la complexité de la situation des différents personnages, on a confiance dans l’auteur, on sait qu’il nous expliquera tout le moment venu ! Et jusqu’à la dernière page, on bout !!!

Perso, la seule incohérence pour moi est qu’un homme comme Harry ait pu être amoureux de Nola qui parait bien exigeante et « enfant gâtée », je l’imaginais comme la « bourreuse d’ours » du Coeur des hommes (Comparse comprendra !) ! Côté personnage, j’ai eu un gros faible pour un personnage complètement secondaire voire tertiaire : la mère juive de Marcus, qui déforme tout et fabrique une autre histoire !! J’étais écroulée de rire chaque fois qu’elle apparaissait ! Les parents de Jenny aussi sont bien frappés dans leur genre ! Et tout ça permet de reprendre son souffle, de temporiser !

J’ai un peu recherché aussi, fidèle à mon habitude, si la ville d’Aurora existait mais je n’ai pas l’impression … Le New Hampshire, pour vous situer, c’est là :

New_Hampshire_in_United_States.svg

Je comprends mieux maintenant pourquoi il est question de Canada ! On sait qu’Aurora est au bord de la mer, et non loin de Concord … Donc si on regarde un peu la carte de New Hampshire … Il n’y a pas 36000 côtes dans cet Etat … Et il y a plein de lieu-dits qui s’appellent Aurora dans ce coin là …

mnewhampshire

Quand à imaginer … dans ma tête (c’est bête l’imagination !), je voyais cette ville comme l’espèce de village-rue dans Cars ! Voilà voilà … Et par exemple, pour comparer, Concord, la grande ville à côté, ça ressemble à ça :

Donc, en rajoutant un accès à la mer et un peu de forêt on y est !

Pour résumer :

  • Polar/enquête policière, se passant dans une petite ville américaine au bord de la mer.
  • Mise en abîme : on suit Marcus Goldman, narrateur, une révélation littéraire d’une trentaine d’années en recherche d’inspiration pour son 2eme livre, qui va décider d’aider son mentor, Harry Québert, à se sortir d’un très mauvais pas.
  • L’ensemble est hyper bien ficelé : un rythme de fou, tant dans l’écriture que dans l’action, qui nous happe direct et ne nous libère qu’une fois la dernière page achevée, et encore !!!
  • Personnages hyper cohérents, se complétant parfaitement les uns les autres, permettant de tisser une toile dense et complexe…
  • Lisez-le !!! C’est presque un ordre !!!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s