Le viking qui voulait épouser la fille de soie – Katarina Mazetti

51s02Nt7JBL._SX302_BO1,204,203,200_

Il y a tellement longtemps que j’avais ce livre dans ma wish-list qu’il a eu le temps de changer de couverture !!! Ce qui n’est pas pour me déplaire, elle est super jolie !!! Et heureusement, Double L me l’ont offerts pour mes bougies !!! hi hi !!!! Je me suis donc jetée dessus, et en un peu plus de 15 jours, hop, bouclé !!! Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé !!! Merci Double L !!

L’histoire ? L’essentiel de l’histoire se passe dans les iles du sud-est actuel de la Suède, région appelée alors le Blecinga, en face de la ville actuelle de Karlskrona en gros.

carte

Nous sommes au Xeme siècle de notre ère, et nous trouvons dans ces contrées les normands et leurs bateaux ! Le personnage principal, Säbjorn ou Lèvre-fendue (je vous laisse deviner pourquoi !), est un propriétaire de ferme sur l’île de Möckelö, actuelle presqu’île de Möcklö, dont il est difficile de trouver des images parlantes mais dont les environs pourraient ressembler grosso-modo à ça (photo prise sur Sturkö, l’île voisine dont il est question également) (moui, on est loin du surpeuplement !!) :

sturko8

Il est aussi et surtout un fabriquant de knörrs (les larges bateaux de commerce), ce qui le pousse à partir la plupart du temps sur des îles fréquentées par les marchands de passage qui pouvaient avoir besoin de bateaux ! Du coup, il laissait sa ferme à sa femme Alfdis qui veillait aussi sur leurs 2 fils : Svarte l’aîné et Kare le second, et sur quelques esclaves. Mais un jour, quand Kare était encore bébé, Alfdis disparut, laissant Säbjorn dans un profond désarroi (bière-hydromel-bière-hydromel-etc). Sa belle-sœur et völva (prêtresse / guérisseuse / divinatrice) : Arnlög, vint l’aider à élever les 2 petits.

Parallèlement, nous découvrons d’autres personnages, vivants dans une contrée bien éloignée : Kiev, capitale d’un ensemble d’états appelés la Rus’ de Kiev. A l’époque qui nous intéresse, ça ressemble à ça :

Principalities_of_Kievan_Rus'_(1054-1132)

Ces personnages de la petite histoire se nomment Chernek Kuritzev, riche marchand d’étoffes et d’esclaves installé à Kiev dans une belle maison en bois, sa femme Akulina (qui va rapidement mourir), et leurs 2 enfants : Radoslav et Milka (qui, étrangement n’est pas violette !). Ensemble, grâce à la position sociale de Chernek, ils côtoient le prince Igor (qui a vraiment existé), puis sa veuve, la grande duchesse Olga qui les emmène avec elle à son baptême chrétien à Constantinople, véritable choc culturel pour eux où ils découvrent le luxe extrême, ainsi que des hommes d’origines multiples tels que des normands …….

800px-Vasnetsov_Bapt_Vladimir

Puis le prince Sviatoslav (ci-dessous, no comment !) lui succède sur le trône (962-972) et éblouit totalement Radoslav qui préfère le servir plutôt que reprendre la suite de son père !

Slav_warrior_from_Solntsev_book

Bref, la famille, vit une vie relativement aisée, jusqu’à la disparition de Chernek. Mais comment le titre de ce roman se met-il en pratique, je vous laisse la surprise !

L’auteur : Katarina Mazetti est maintenant un nom bien connu de la littérature nordique contemporaine. Elle ressemble à ça :

Katarina-Mazetti

Elle est née à Stockholm en 1944. Elle a déjà écrit un bon petit nombre de livres, certains moins connus que d’autres ! On a entre autres, Les larmes de Tarzan, Entre le petit chaperon rouge et le loup, c’est fini, Ma vie de pingouin. J’avais déjà lu d’elle Le mec de la tombe d’à côté et sa suite, Le caveau de famille que j’avais adoré !

le-mec-de-la-tombe-dc3a0-cc3b4tc3a9              liv-2123-le-caveau-de-famille

Mon avis ? Je saute l’étape « le vrai du faux » puisque l’auteur elle-même la fait assez longuement et avec pas mal d’humour en postface du livre. C’est extrêmement intéressant de voir qu’elle a peuplé la grande Histoire, réelle, de personnages imaginaires dépeints d’après ce que savent les archéologues (puisqu’on a très peu d’archives écrites de la période viking mais un peu plus sur la partie Rus’) qu’elle a beaucoup consulté. Ce qui rend l’ensemble extrêmement plausible et à la fois très éloigné de ce qu’on a l’habitude d’imaginer quand on parle « Viking » chez nous …

L’écriture est simple, les phrases courtes, le tout très fluide. Même si évidemment, ses origines nous amènent des noms propres difficiles à lire et à se souvenir !! Le principe des petits chapitres donne un rythme assez soutenu, et permet d’avancer assez rapidement. Elle arrive à faire passer une ambiance complètement dépaysante, c’est très agréable !

Pour résumer :

  • Croisement de civilisations assez éloignées : les vikings en « Vikinguie », et les slaves de la Rus’ de Kiev, plus raffinés.
  • Style facile à lire, descriptions courtes mais efficaces qui nous emmènent tout de suite dans ces paysages inconnus et forcent le travail de notre imagination.
  • Même si la réalité historique est difficile à affirmer dans ces contrées à cette période, l’histoire semble réaliste, et les personnages adaptés et aucunement caricaturés.
  • Roman vraiment très agréable à lire. Si vous l’avez lu et avez aimé l’ambiance côté slave, je ne saurais que trop vous conseiller le génial Sous le ciel de Novgorod de Régine Deforges (pas-d’apriori-pas-d’apriori-pas-d’apriori-pas-d’apriori), un chouy’ plus tardif mais dans lequel la même ambiance règne ! Je n’en connais pas d’autres sur le côté Scandinavie au Xeme siècle, si vous avez des conseils ! Et si vous l’avez lu et aimé le style de l’auteur, lisez-en d’autres si ce n’est pas déjà fait, elle a toujours une plume assez « joyeuse » (même si les sujets ne paraissent pas toujours l’être !!!) qui fait du bien .
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s