The danish girl …

               273744 069493

Il y a une semaine, nous avions vu la bande-annonce de ce film qui, évidemment, n’avait pas du tout accroché Moitié ! Pourtant je me suis retrouvé avec une avant-première ! Finalement, j’y suis allée seule avec Comparse ! Un soir de gel, la voiture n°1 ne démarre pas, la n°2 est glacée de partout, j’ai un peu peur de rater le début ! Mais non, pile à temps !

L’histoire … 1926, Einar Wegener (Eddie Redmayne) est un artiste peintre danois renommé. Nous le rencontrons à l’occasion d’un vernissage auquel sa femme, Gerda (Alicia Vikander) l’accompagne.

083702

Il a certes des manières efféminées, mais est fou amoureux de sa femme. Ensemble, ils tentent d’avoir un enfant, sont fougueux et passionnés l’un de l’autre. Bref, tout va bien ! Elle peint aussi, mais ne fait que des portraits, thème qui n’intéresse que peu les galeristes de l’époque.

Un jour, l’amie et modèle de Gerda, Oola (prononcer Oula !, et pour cause, c’est Amber Heard !), est en retard pour poser et la met en retard à son tour pour terminer le portrait.

336587

Gerda demande alors à son mari de passer les bas et les souliers d’Oola, et de se recouvrir de sa robe …

A018_C001_02111G.0009257.tif

Ça le trouble immédiatement, mais il le fait par amour et pour s’amuser.

331118

Très peu de temps après, ils doivent aller au bal annuel des artistes. Einar n’a pas envie. Alors Gerda a une idée : créer un personnage pour l’occasion… Celui de Lili, la cousine d’Einar.

563883

Elle coiffe, maquille, habille son mari, comme un jeu ! Lui n’est pas très à l’aise à son arrivée en société, mais très vite, séduit malgré lui un des hommes présents… Gerda les surprend et ramène son mari troublé à la maison.

A partir de ce moment là, Lili vit en Einar, et prendra de plus en plus de place. Au point que Gerda doit se résigner à lui faire une place dans leur couple. Amoureuse de son mari et soucieuse de son bien-être, elle trouve pour cela un moyen assez génial : faire poser Lili et la peindre.

A171_C001_03123F.0017547.tif

04-danish-girl-paintings

Et ça marche : non seulement son mari s’épanouit en étant enfin lui même : une femme ! Et les professionnels du marché de l’art s’enthousiasment ! Au point que Gerda doit partir à Paris proposer ses toiles ! Elle emmène Einar/Lili qui n’a pas le moral : tous les médecins qu’il a vu le prennent pour un fou et lui se sent de plus en plus mal dans sa peau.

Là-bas, il n’arrive pas à laisser Lili de côté, il fait plein de trucs bizarres, il se prend pour une femme, mais souvent, un truc lui rappelle qu’il est un homme (si vous voyez c’que je veux dire …!). Alors Gerda a une idée : elle va trouver l’ami d’enfance d’Einar : Hans Axgil (le sublimissimississime Matthias Schoenaerts !!!!), qui est maintenant marchand d’art.

screencaptures_001

Mais au rendez-vous fixé, pas d’Einar. Elle le ramène à la maison, et ils y trouvent … Lili !

083077

A partir de là, Lili est présente quasi sans cesse, ce qui donne de drôles de scènes genre :

082295

Et va obliger Gerda à prendre le taureau par les cornes (si je peux m’exprimer ainsi !!!)…

L’histoire vraie ! Einar a vraiment existé, il était vraiment peintre. Il est né en 1882 et mort en 1931. Difficile d’avoir une photo de lui en homme, mais il devait ressembler à ça :

Lili_Elbe_c1920

Il épouse Gerda Gottlieb, peintre (la ressemblance entre la vraie et son interprète est troublante non ?) …

        Gerda_Wegenerhqdefault

Et c’est bien cette dernière qui crée le personnage de Lili Elbe, soeur d’Einar, pour lui servir de modèle…

Lili_Elbe_1926

Moui, c’est moins sexy qu’Eddie Redmayne !!! Bref, nous sommes au début des années 1930, Einar décide de partir en Allemagne pour se faire opérer. Il sera le 1er homme à devenir une femme. Le roi du Danemark annule son mariage du coup, et il change d’identité officiellement. Il décide d’aller loin, très loin : jusqu’à se faire greffer un utérus pour avoir un enfant ! En 1930 !! Hallucinant quand même !!! Il fait un rejet de greffe et meurt.

Mon avis ? A partir du moment où c’est une histoire vraie, on peut difficilement trouver à redire sur le scénario !! C’est extrêmement troublant de penser qu’en 1930, un homme se sentait suffisamment femme à l’intérieur de lui pour 1. apparaitre dans la belle société grimé en femme et surtout 2. passer outre les tâtonnements de la médecine de l’époque et aller jusqu’à prendre le risque vital de se faire opérer !

Si j’ai mis les 2 affiches au début, c’est aussi pour souligner l’importance et le courage du personnage de Gerda Weneger. Je ne sais pas si son rôle a vraiment eu autant d’importance, mais dans le film, elle souffre, mais porte son mari et l’aime jusqu’au bout. Elle supporte tant de choses, c’est extrêmement émouvant. L’histoire d’amour est tellement belle malgré tout !

Physiquement, évidemment, Eddie Redmayne est absolument bluffant : extrêmement maniéré, doux, fragile, bouleversé intérieurement, prisonnier de son corps. On se sent oppressé pour lui/elle ! Il est nominé aux oscars, et franchement, je n’ai pas vu les autres rôles, mais je trouve qu’il met la barre haut !! Et bon, c’est vrai que perso, je trouve qu’en homme il a un peu l’aspect d’une femme, mais en femme, on voit très bien que c’est un homme ! Étrange ! Plusieurs fois, on a été prise de fou rire avec Comparse sur des gens qui ne percutent pas : il a une voix de robert (Jeanne Moreau n’a qu’à bien se tenir !!!) mais nan, tout le monde le prend pour une femme !!!!

Bon, et la cerise sur le gâteau est ce personnage de Hans, le rassurant et protecteur Hans ! Qu’on a appelé James Bond tout le film tellement on a trouvé qu’il dégageait la même chose que Daniel Craig ! Alors bon, si Daniel ne veut pas de moi, tant pis, je partirais avec Matthias !! Il est belge en plus, il parle donc français !!! Aller, je vous le remets en photo, juste pour le filet de bave !

MV5BMjAwMDc4Njk4NV5BMl5BanBnXkFtZTgwOTcwMzkyNzE@._V1_SX640_SY720_

Au delà de ça, je n’ai pas trouvé de trace de son existence réelle mais, il y a un Axel Axgil, un danois né en 1915, qui a milité pour le droit gay et même le droit au mariage gay… Peut-être peut-on voir l’utilisation de son nom de famille pour un personnage comme un hommage … ?

Pour résumer :

  • L’histoire vraie du 1er homme devenu physiquement une femme dans les années 1930 au Danemark : Einar Wagener.
  • Les acteurs sont éblouissants, on replonge à la fois dans une époque, mais aussi des manières de marcher, de fumer, de parler, de se mouvoir en société ! C’est extrêmement agréable visuellement !
  • Les paysages danois sont également très beaux ! Les vues de la campagne et même les vues de port donnent envie d’y aller !
  • Amoureux de beau cinéma et de belles histoires, allez-le voir sans tarder ! Les filles, allez-y au minimum pour Matthiaaaaaas !!!!!!!

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « The danish girl … »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s