Mort au Tsar (enfin, pas vraiment !) !!

Étant passionnée par la Russie tsariste (comme bon nombre de personnes qui aiment l’Histoire du reste !), j’ai vu dans le super magasin Univers BD (rue froide à Caen, pour ceux qui connaissent), en cherchant le cadeau de Noël de mon frère, une BD avec pour simple titre : « Mort au Tsar » un fond noir et rouge pour le 1er tome … Mon sang n’a fait qu’un tour ! Une BD sur la Révolution de 17 !!! J’ai donc foncé à la bibliothèque et oh miracle, ils avaient les 2 tomes !!! Voilà donc ce que ça donne physiquement parlant :

            mort-au-tsar-tome-1-le-gouverneur9782205073959-couv

L’histoire ? J’ouvre le livre, 1ere page …

Page 1 gouverneur face à la foule

Bizarre pensais-je … Le personnage ne ressemble pas vraiment à Nicolas II… pourtant la foule tout ça … ça pourrait …

2nde page …

     90J3KGs7aABPRWa4JLCeyQkGRb90XHAW-page7-1200

Ouch … ça ressemblerait plutôt à 1905 …

Je comprends que le personnage est en fait le gouverneur de Moscou, le grand-duc Sergei Alexandrovitch (fils d’Alexandre II, frère d’Alexandre III, donc tonton de Nicolas II !), et qu’il donne malgré lui l’ordre de tirer sur la foule… Voila qui nous date tout ça : dimanche 9 janvier 1905…

quiproquo

Seulement, le grand-duc n’a jamais donné l’ordre de tirer, il a juste fait tomber son mouchoir … il culpabilise le coco … au point d’aller visiter les blessés ! Et en prime il se rend compte que le peuple va le haïr pour ça, et qu’il va sans doute être assassiné (moui, ils ne font pas dans la demi mesure ces russes, on le sait !). Et bim, dès la page 12, tentative d’assassinat ! Raté ! Etc.

Il a peur pour lui, mais aussi pour sa femme et sa fille. Il réfléchit, beaucoup, veut accélérer les travaux de la cathédrale, va voir son neveu et finit par démissionner, seul moyen pour lui à la fois d’expier et d’être tranquille ! Mais évidemment, il va finir par mourir quand même !

Le tome 2, quant à lui, reprend la même histoire, mais vu du côté des assassins …

Début 2nd album

retour en images tome 2

Petit point historique … Il y a pas mal de trucs inventés ou revus et corrigés dans ces 2 tomes … Replaçons donc rapidement tout ça dans son contexte !

Donc le grand-duc Sergei, c’était lui ;

Grand_Duke_Sergei_Alexandrovich_of_Russia

Oui, je sais, il y a un air de famille avec son neveu qu’il n’aimait pas beaucoup. Lui :

nicolas25

La BD nous dit qu’il est gouverneur de Moscou, qu’il démissionne après les 1ers tirs, mais qu’il reste chef militaire :

SIR1027516011910220

Soit, mais en vrai tout cela se passe le 1er janvier, soit avant les évènements meurtriers … oups !

A cette époque-là, grèves générales des ouvriers russes. En gros, ils se réunissent à Saint-Pétersbourg le dimanche 9 janvier 1905 et décident de marcher vers le Palais d’Hiver (donc pas vers le palais du gouverneur de Moscou puisqu’on est … à Saint-Pétersbourg, faut suivre un peu !) pour porter une pétition au Tsar (et pas au gouverneur de Moscou donc…). Mais comme Nicolas II n’était pas là, les troupes prirent l’initiative de tirer sur la foule.

BloodySunday1905

Il y aussi un problème au niveau de la cathédrale que Sergei visite dans le 1er tome et dans laquelle est célébré son enterrement dans le 2nd…

SIR1027516011910210

Physiquement, celle qui pourrait ressembler serait Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé, dixit celui d’Alexandre II mort à cet endroit ; les dates concordent, elle est finie sous Nicolas II.

1024px-Храм_Спаса_на_крови_7

Mais le hic est que non seulement elle se trouve à Saint-Pétersbourg donc il n’y aurait aucune raison qu’il la construise et qu’il y soit enterré puisque tout ce qui le concerne se passe à Moscou, d’autant que la réalité nous dit qu’il fut enterré au monastère Tchoudov (aujourd’hui disparu) dans le Kremlin…

Catherinechurch-kreml

L’assassinat itou est bizarre : il a bien eu lieu, mais la tentative relatée au début du tome 1 semble n’avoir jamais existé ! Dans la vraie vie, Sergei se fait assassiner par celui qui avait déjà assassiné le ministre Plehve : le poète Ivan Platonovitch Kaliaïev.

Ivan_Kalyayev

Dans la BD, l’assassin (enfin, le pauvre fou qui obéit à d’autres !) s’appelle Vania, et ne lui ressemble pas vraiment :

SIR1027516011910200

En faux il crie « Mort au tsar ! », et en vrai, mais au moment de son arrestation, il crie : « À bas le tsar. À bas le gouvernement ! Vive le parti socialiste révolutionnaire ! ».

Bref, il n’y a pas grand chose de réel dans cette BD !!! Mais on était prévenu par le petit texte de présentation : c’est une libre adaptation du Gouverneur de Léonid Andreiev et du Cheval blême de Boris Savinkov.

Les auteurs : d’un côté nous avons Fabien Nury (39 ans), scénariste, auteur de la géniale série d’Il était une fois en France, de Je suis légion, ou de la Mort de Staline.

fileTipFoN

et de l’autre, Thierry Robin (58 ans), scénariste, dessinateur, (donc ça doit être celui des 2 qui a fait les dessins …) à qui l’on doit entre autres Rouge de Chine, La Mort de Staline, ou encore la Teigne. (Il a un faux air d’Olivier Baroux ou c’est moi ?)

robin-thierry

Mon avis ? Assez mitigé … Certes le fait que ça parle de Russie faisait que je l’aimais presque avant de l’avoir lu. Le fait que ça parle de la Révolution de 1905 m’a plu au début, c’est vrai quoi, on parle toujours de l’autre !. Mais au final, le fait que presque tout soit transformé par rapport à la réalité, m’a déplu …

J’ajoute que le contenu est un peu vide : le gars laisse tomber son mouchoir, et après il passe son temps à avoir peur, picétou ! Le tome 2 reprend les mêmes évènements, donc à l’ouest pas grand chose non plus, mais le fait de se placer du côté de l’organisation de l’attentat donne des airs de polars qui aide l’ensemble à passer…

Côté graphique, les dessins des paysages sont chouettes, mais ceux des personnages aux angles aigus les rendent antipathiques et c’est assez désagréable …

Je pense que ce 2nd tome sonne la fin : on a le point de vue du tué et du tueur … Et sur la 4eme de couv’ c’est marqué : « Une histoire en 2 volumes » ! Ouf !

Pour résumer :

  • Une BD en 2 tomes qui nous emmène en Russie en 1905.
  • Si elle a le mérite de zoomer sur un épisode assez méconnu, elle le fait assez mal : les personnages ne sont pas très beaux à regarder (alors que Nicolas II était beaaaaaau !!!), et les évènements sont volontairement emmêlés, chose assez embêtante pour traiter et comprendre d’une histoire déjà complexe.
  • Le 2nd tome est un peu meilleur, sous l’aspect d’un polar.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s