La dernière leçon : le film qui porte bien son nom

223601.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Et une avant-première … une ! « Chouette » fut notre 1ère réaction, mais « glups » pour les unes et « j’viens pas » pour les autres fut la seconde en regardant la bande-annonce … Résultat : on s’est retrouvée à 2, Comparse et moi, à offrir les 2 places d’accompagnant à 2 jeunes qui allaient acheter leur place !! J’adore !!! C’était trop chouette de leur faire plaisir !!! Mais on savait qu’on allait avoir besoin de mouchoirs, donc 2 tablettes de chocolat n’étaient pas de trop pour nous tenir compagnie !!

L’histoire … Toute simple mais bien claquante ! Madeleine (Marthe Villalonga) a 92 ans. Elle se fait insulter à la moindre erreur au volant, a du mal à se déshabiller, à monter les escaliers de son appartement, à faire tout un tas de gestes du quotidien. On sent chez elle une profonde lassitude. Mais elle se fait belle et se rend chez ses enfants pour fêter son anniversaire ! Seulement, au moment du dessert, elle prend la parole …

523832.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Elle annonce ainsi à ses enfants, que ça y est, elle n’arrive plus à vivre normalement, donc elle décide de jeter l’éponge et de programmer sa mort pour le 17 octobre. Glups … Autant dire que ça met tout de suite l’ambiance dans la fête d’anniv !!! Personne ne comprend, Pierre (Antoine Duléry), son fils, est limite violent et pense tout de suite à la maison de retraite en gros, bref, il a tout compris … Diane (Sandrine Bonnaire), sa fille, a du mal à accepter, mais sentimentalement parlant cette fois. Faut dire que le coup est rude. Donc chacun y va de sa technique pour la faire changer d’avis. Mais elle est têtue mamie ! Il n’y a bien que sa super femme de ménage, Victoria (Sabine Pakora), qui la soutienne…

529301.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Côté Madeleine, le quotidien est sans cesse plus difficile, au point qu’elle se retrouve incapable de bouger dans sa salle de bain. Ses enfants l’hospitalisent et lui montrent toujours un peu plus leur incompréhension… Puis, Diane décide d’entourer sa mère, de la voir plus souvent. Et, à force de vivre avec, elle comprend qu’effectivement, elle est diminuée, et que c’est très compliqué à accepter pour cette femme active… Donc elle se range de son côté, mais lui demande un peu plus de temps. Toutes les 2 passent donc plein de jolis moments ensemble…

527113.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

527738.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Mais, on sent évidemment que Diane cache sa mélancolie et sa douleur…

525551.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Et la douleur de Madeleine, c’est la réaction inchangée de Pierre…

528520.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Mon avis … J’ai lu quelque part que c’était issu de l’histoire de la mère de Lionel Jospin… Mais on n’a pas pu s’empêcher de penser que c’est sans doute l’histoire d’un très grand nombre…

C’est évidemment un film très dur, poignant. Et c’est en grande partie pour cela qu’il est magnifique. Les acteurs sont sensationnels, leur personnage tout autant : relations mère-fille / grand-mère-petit-fils sont sublimes et tellement plausibles. La mère était de tous les combats du droit des femmes, elle fait maintenant avancer la perception du droit de mourir dans la dignité. La fille, qui se croit faible et pétrie de peur, est en fait la digne héritière de sa mère, et sort d’elle (expression volontairement à double sens) une force incroyable et communicative. Elle arrive à rallier à sa cause sa famille proche (fils et mari) sans le moindre cri, et ce n’était pas gagné, elle milite contre son gré pour le combat de sa mère. On ressent la difficulté pour elle de choisir d’accompagner sa mère dans la plus difficile décision de sa vie, et à la fois, on sent combien elle prend sur elle. C’est vraiment très beau. Et Sandrine Bonnaire le fait vraiment à la perfection.

Par contre, le frère … Pierre … Aie aïe aïe !!! Dans un premier temps, on peut prendre son entêtement et sa violence pour de la bêtise, j’avoue que j’ai évidemment dit que comme d’habitude, celui qui était à la traine de la compréhension et celui qui ne servait à rien, c’était le mec !!! Mais en y réfléchissant, c’est sa manière à lui de réagir face à la violence de la situation. Il a un job à responsabilités, on sent que c’est le gars qui contrôle tout et tout le monde, mais là, il ne peut rien faire et ne le supporte pas. Il ne sait pas comment réagir autrement qu’en intimidant.. Et au final, c’est assez touchant car c’est certainement lui qui aura le plus besoin d’un suivi psy après !!!

Pour résumer :

  • Une vieille dame veut mourir. On lui dit « oui, oui » quand le moment est loin, mais quand il approche, c’est une autre histoire…
  • Des acteurs absolument parfaits ! Marthe Villalonga est tout en sobriété et détermination, et Sandrine Bonnaire dose superbement ses sentiments et effusions. On ne la voit pas souvent, mais quand on la voit, on peut être certain que la qualité est au rendez-vous…
  • Dans ce débat ambiant sur l’euthanasie, ce film arrive à point nommé. On adhère ou on adhère pas, mais au moins ce film a le mérite de faire réfléchir à un sujet tabou dans notre société …
  • Par contre, n’y allez pas pour rigoler … Le sujet est très beau, mais évidemment ce n’est pas avec ça qu’on va se taper sur les cuisses !!! D’ailleurs du coup, on s’est demandé ce qui avait pu pousser 2 jeunes gens à venir voir ce film en avant-première sans invitation ! Parce qu’autant James Bond ou Star Wars, ok on réserve sa place en pré-vente, mais là …
  • Faites-vous votre idée vous-même avec cette petite bande-annonce, mais, si vous avez le moral, n’hésitez pas à aller le voir…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s