Murena – La pourpre et l’or

Il y a longtemps que j’ai bien envie de me mettre à lire des BD, je veux dire d’autres BD que mes Astérix adorés ou autres Pierre Tombal et Boule et Bill  ! La BD s’est beaucoup redéveloppée et c’est un genre qui m’est tout à fait étranger ! Je ne sais ni comment l’appréhender ni comment ou pourquoi l’apprécier.

Et vlatipa qu’une de mes super collègues (à qui il faut que je trouve un nom car il est probable qu’elle devienne récurrente … Crazy-girl irait bien !) me parle lundi d’une « super BD lue pendant les vacances chez mon beau-frère et qui te plairait c’est sur : Murena ça s’appelle, c’est en 9 tomes, ça se passe dans la Rome Antique … » Ni une ni deux, je renouvelle donc ma carte de bibliothèque, réapprends à m’en servir, et zou, je dévalise !!! Et vous présente donc aujourd’hui le tome 1 !

la pourpre et l'or

Pour vous resituer : Vous le savez sans doute, le 1er empereur de Rome se nomme Auguste et fonde la dynastie dite aujourd’hui des julio-claudiens. Il sera suivi de Tibère, Caligula (tout pourri), Claude et Néron (tout pourri aussi).

640px-Augustus_Bevilacqua_Glyptothek_Munich_317Auguste meurt en 14 officiellement de maladie mais sa femme Livie est fortement soupçonnée d’avoir un peu accéléré les choses si vous voyez ce que je veux dire…

280px-Tiberius_palermo

Tibère meurt en 37 officiellement de maladie mais il est également évoqué un étouffement ou un empoisonnement lent de la part de son héritier Caligula.

280px-Caligula_bust

Caligula meurt en 41, empereur mégalo (Kuzco ?) et à moitié taré (il a quand même une liaison avec ses 3 sœurs en plus de les faire prostituer …), meurt assassiné par les soldats de sa garde.

claude le vrai

C’est son oncle Claude qui lui succède (sachant pour situer un peu qu’il aurait pu succéder à Tibère mais qu’il avait été jugé trop mal en point physiquement …). La mort de Caligula ayant été précédée et suivie d’une purge de la famille impériale, la légende prête à Claude (rebaptisé « Courage fuyons ») de s’être caché derrière un rideau pour échapper au massacre avant d’être trouvé et proclamé empereur… Claude a enchainé les mariages, gros tombeur le Claude ! En 3èmes noces, il épouse la nympho Messaline qui lui donne une fille : Octavie et un fils : Britannicus (rappelez-vous Racine tout ça …), que voici :

Messalinaandbritannicus

Comme Messaline était soupçonnée de comploter (nooooon ?!!!), il la fit assassiner… Viennent tout un tas de candidates qui déclarent à spontanément à l’empereur : « je vous trouve trrrès beau ». Et parmi elles, Agrippine, qui semble avoir les préférences de Claude.

640px-Montemartini_-_Agrippina_minore_1030446Mais comment dire … Agrippine est sa … nièce (et donc sœur de Caligula, vous suivez ?) et évidemment, une loi empêche le mariage oncle-nièce ! Mais qu’importe l’empereur se doit de se remarier, on fera faire des sacrifices expiatoires pour l’inceste ! Mais il faut dire qu’elle s’est un peu mariée avec un tonton-César-handicapé pour placer son fils, Néron … Bien sûr, Claude avait déjà Britannicus mais Agrippine lui a fait adopter son Néron en prime et comme il est plus âgé que l’héritier légitime, elle espère bien qu’il lui soit préféré pour régner … Voila voila …

640px-Nero_Palatino_Inv618

Que nous raconte la fiction ?

C’est donc dans cette saine ambiance que nous débarquons en dessin (je vous mets la 1ère page, je crois qu’en cliquant dessus on peut l’agrandir)!

planche tome 1

Vous percevez dans la 1ère bulle Claude. Il est donc encore vivant ! Il assiste à un combat de gladiateurs, chose très prisée évidemment à l’époque. Et le survivant de ce combat est un nubien (ça a un ptit côté Gladiator quand même c’t’histoire !).

url3

Un soldat s’apprête à l’exécuter pour non respect à l’empereur mais Britannicus s’interpose et le sauve. Claude le lui donne en esclave. On ne sait pas pourquoi, mais on sent que ça va être important pour la suite.

Et juste après cet épisode, Néron, seul dans les coulisses des arènes, parle le plus logiquement du monde avec une de ses apparitions qui semble être un dieu. Bref tout va bien dans la tête du jeune homme.

url4

On est ensuite confronté peu à peu aux intrigues d’Agrippine pour arriver à ses fins. Elle est aidée dans toutes les basses tâches par une espèce de sorcière-empoisonneuse, et son fidèle Pallas, un affranchi qui l’a toujours soutenue.

sorciere

Néron, quant à lui, est préoccupé par autre chose de bien plus important que le pouvoir : Acté. C’est une jeune esclave qui appartient à Pallas. Ce dernier l’exploite à fond et fait passer tout Rome dessus moyennant finances. Tout Rome, sauf Néron. Vous comprenez donc pourquoi ça le préoccupe !!!

Au fil des bulles, on se rend compte que Claude voit de plus en plus clair dans le jeu de sa femme et commence même à la craindre. Et comme il est amoureux de Lolia Paulina (moui, le pouvoir rend sexy, il faut le savoir !), il songe à répudier tout ce petit monde, l’épouser, et rétablir Britannicus dans son héritage… Inutile de vous dire qu’Agrippine ne va pas se laisser faire comme ça, ce n’est pas le genre !!!

Mon avis ? C’est assez compliqué de juger … J’ai forcément bien aimé l’histoire puisque je la connaissais et l’aimais déjà !!! Mais, au final, cela ne fait qu’illustrer la grande Histoire, donc l’originalité du scénario n’est dû qu’aux antiques protagonistes et non aux scénaristes ! Il faut dire que niveau polar-roman-intrigues-rebondissements, les julio-claudiens ont tout inventé !!!!

Pour ce qui est des dessins, ils ne m’emballent pas : le trait est assez présent, évidement vu le sujet, les couleurs ne sont pas hyper gaies, et il y a des planches en noir et blanc, je ne sais pas trop pourquoi. En prime, les jeunes personnages se ressemblent un peu physiquement, donc j’ai eu du mal à m’y retrouver !!!

Mais dans l’ensemble, j’ai bien aimé donc je vais continuer pour voir !!!!

Pour résumer :

  • L’histoire de la chute de Claude, dans toute sa splendeur, en images ! Tous les personnages historiques sont présents.
  • Un bon moyen d’apprendre facilement car c’est assez fidèle à la réalité !
  • Des dessins un peu durs, mais comme au final, c’est ma 1ère BD d’adulte (je veux dire pas avec des dessins à la Boule et Billà, je ne peux pas vraiment juger pour le moment !
Publicités

Une réflexion au sujet de « Murena – La pourpre et l’or »

  1. Ping : Murena – De sable et de sang | PLEIADE, TIRADES ET MARMELADE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s