Le crime de la momie – Christian Jacq

41hFCAYd0BL._SY344_BO1,204,203,200_

Étant toujours déçue par les romans policiers, mais adorant les énigmes, je suis sans cesse à la recherche de conseils sur ce type de lecture. Je trouve toujours le rythme des enquêtes trop lent, le dénouement trop long à arriver, l’ensemble ennuyeux. Je me plaignais de ça à ma voisine-au-cocker-dévoreuse-de-livres et elle m’a répondu : « J’ai ce qu’il vous faut : enquête policière contemporaine, courte, sur fond d’Égypte, écrite par Christian Jacq » … Moi : « Mouais, Christian Jacq, je n’en ai jamais lu mais j’ai des gros apriori ». Elle : « Nan nan nan faites-moi confiance, c’est un polar, pas un de ses livres historiques, c’est rapide et intéressant ». Moi : « Ok, amenez-moi ça !!! ». Et nous voilà donc partis !!!L’histoire ? Nous sommes à Londres, dans le quartier de Mayfair, dans Park Street parait-il. Une description rapide de l’hôtel particulier de la famille Mortimer :

« L’hôtel se tapissait derrière de hauts murs. Cet austère bâtiment du plus pur style victorien était entouré d’une petite pelouse soigneusement entretenue. »

Cet hôtel est donc habité par la très ancienne famille Mortimer. Parmi eux, Sir John Arthur Mortimer, égyptologue de renom, faisant la réputation du British Museum. Sa seconde et jeune épouse : Frances Mortimer, belle charmante, droite dans ses bottes. Et son fils, Philipp Mortimer qui commence bien le roman en se planquant pour épier sa belle-mère pour qui il craque !!!

Côté domestiques, il y a la femme de chambre Agatha Lillby, la quarantaine, toute dévouée à son patron et à feue sa 1ère épouse, mais n’aimant pas la nouvelle. Il y a aussi Barry, chauffeur depuis plus de 10 ans.

Ce soir-là, Sir John et Frances devaient aller voir Othello au Littletown Theater. Mais Sir John est grippé, il doit rester au chaud. Il délègue donc son fils Philipp pour le remplacer et demande à sa femme de passer en rentrant dans son bureau au British Museum pour lui récupérer un dossier. En partant, ils croisent Eliot Tumberfast, collègue de Sir John qui passe discuter d’un sujet sur lequel ils ne sont pas d’accord…

url

Seulement, dans le bureau du professeur, Frances est assassinée…

Nous voilà alors avec le superintendant de Scotland Yard : Scott Marlow. Il est chargé de l’enquête qui s’annonce à la fois simple et compliquée. Au vu de l’importance du mari de la victime, elle se doit d’aboutir rapidement. Aussi décide-t-il d’appeler au secours l’ancien inspecteur Higgins qui a pris une retraite bien méritée dans sa propriété de Low Slaughter dans le Gloucestershire. Ensemble, ils enquêtent et interrogent tour à tour l’entourage des Mortimer…

Mon avis ? Effectivement, ma voisine-au-cocker-dévoreuse-de-livres ne s’était pas trompée : on rentre vite dans le sujet, l’enquête est rondement menée. C’est rapide, efficace et malgré tout on s’attache aux personnages. A la manière d’un Agatha Christie, on suspecte tout le monde tour à tour, chacun ayant de bonnes raisons de se débarrasser de Frances.

J’ai d’abord eu du mal à situer l’époque de l’action, tant la description de Londres et de l’hôtel particulier me semblait victorienne ! Mais en fait, il cite la seconde guerre mondiale à un moment donc … 2nde moitié du XXème siècle !

J’ai ensuite cherché à voir à quoi ressemblaient les lieux… L’hôtel des Mortimer d’abord. Mais forte fut ma déception lorsque je n’ai rien vu dans Park Street lui ressemblant. C’est une rue qui ressemble plus à un quartier d’affaires pleine de bureaux qu’à une rue résidentielle, excepté la 1ère partie peut-être…

Ensuite, j’ai regardé à quoi ressemblait Scotland Yard, histoire d’être moins bête ! J’ai donc appris que depuis 1890, le Yard était dans le Norman Shaw Building :

url2

Puis en 1967, il déménage à quelques pas de là, sur Victoria Street :

New_Scotland_Yard,_Victoria_Street,_London_SW1_-_geograph.org.uk_-_1060385

Je n’ai pas décelé la date exacte de l’action mais j’ai envie de l’imaginer dans les anciens locaux car Higgins aime l’ancien …

Et enfin, j’ai regardé un peu à quoi ressemblait le village qu’Higgins aimait tant et qui l’aidait à se ressourcer. Lower Slaughter, où coule la rivière The Eye devant la propriété du détective, ça ressemble à ça :

Assez charmant donc !

Côté personnages, les Mortimer sont une ancienne famille, remontant à l’époque normande. Pas d’égyptologue dans ses rangs mais un marchand-archéologue mort en 1911. Pour le reste, ils sortent de l’imagination de l’auteur !!

L’auteur justement … Christian Jacq est hyper connu pour tous ses romans ayant lieu dans l’Égypte des pharaons.

 url3

Mais ils font de l’ombre au reste de son œuvre, bien moins connue. Notamment, les dossiers de Scotland Yard, pas moins de 44 volumes ! Et il semble bien qu’Higgins soit déjà de la partie … Puis vient la collection des Enquêtes de l’inspecteur Higgins, mélange d’inédits et de rééditions (des dossiers de Scotland Yard donc !) … Le 1er du lot est donc ce roman : Le crime de la momie.

S’ajoute à tout ça des livres ésotériques, des livres un peu médiévaux dans l’ambiance et des livres pour enfants… Un peu hyperproductif le gars !!

Pour résumer :

  • Seconde moitié du XXème siècle. Londres, les beaux quartiers. Une grande famille, les Mortimer. Des secrets à cacher. Un meurtre… Tous les ingrédients sont bien présents pour un bon moment ! Un polar à la Agatha Christie rondement mené par l’ex-inspecteur Higgins.
  • Suspense entretenu jusqu’au bout. Petits moments d’humour, notamment dans les moments entre Higgins et Trafalgar son chat !!! J’adore !!!
  • Effectivement, on dévore ce livre, tant on est bien dans l’ambiance !!! Le hic c’est qu’en craquant sur le 1er livre, on a envie de lire les autres … les nombreux autres !!! Heureusement, ma voisine-au-cocker-dévoreuse-de-livres les a aussi !!!!!! 🙂
Publicités

4 réflexions au sujet de « Le crime de la momie – Christian Jacq »

  1. Ping : L’assassin de la tour de Londres – Christian Jacq | PLEIADE, TIRADES ET MARMELADE

  2. Merci beaucoup de l’intérêt que vous portez à cette série ! Votre documentation est excellente, vos remarques sur le style de l’auteur sont justes. Continuer la lecture de cette série, vous ne serez pas déçue.
    Bonnes fêtes de fin d’année !
    L’attachée de presse de J. Editions.

    • Merci de votre commentaire, il me touche beaucoup ! Je continuerai la lecture de cette série, mais pour le moment je n’ai pas les ouvrages dans ma bibliothèque 😉 !! Bonnes fêtes à vous aussi !

  3. Ping : Les enquêtes de Setna – Christian Jacq | PLEIADE, TIRADES ET MARMELADE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s