SSSSSSSplendoooooor ! (voix de The Mask !)

splendor

Après un mois de janvier culturellement pauvre (mon livre stagne et le ciné était assez transparent !), février commence bien ! Un nouveau jeu découvert en famille cet après-midi, jeu d’un tout nouvel éditeur né en 2013 : les Space Cowboys (cliquez dessus pour en savoir plus !).

A quoi ressemble le plateau quand on joue ?

photo

Quel est le but du jeu ? Être le 1er à avoir 15 points de victoire, facile !

La mise en place

Tout d’abord, on installe les cartes.

Splendor-jeu

Une colonne avec les cartes vertes, une avec les jaunes et une avec les bleues. On en retourne 4 de chaque colonne et on laisse la pile au bout. Chaque fois qu’une carte sera prise par un joueur, une autre la remplacera. Les cartes vertes sont les plus faciles à obtenir, les jaunes un peu plus dures et les bleues encore plus dures !

Puis au bout, on place les pions en tas par couleur :

1393257258668_55448468

Puis on tire au sort 5 cartes « nobles » que l’on présente à côté des autres.

1393257515883_64818192

Comment jouer ?

Chaque tour se compose d’une seule action au choix parmi les suivantes :

– la pioche de jetons d’achat : soit 2 de la même couleur s’il y en a au moins encore 4 dans la pile, soit 3 de couleurs différentes.

– l’achat d’une carte/pierre précieuse

– la réservation d’une carte/pierre précieuse : on prend vers soi la carte en question, on pose dessus un jeton jaune (or !), et lorsque tout sera réuni pour l’acheter, le pion or se changera en joker.

Sur les cartes, il y a des pierres précieuses : rubis (rouge), saphir (bleu), diamant (blanc), émeraude (vert), onyx (noir). Il y a aussi des numéros dans des ronds. Et sur certaines des chiffres en haut à gauche.

img-7ecd0074ee4fc030ca18e5503c9d40b928a8968f

Les numéros dans les ronds correspondent au nombre de pions ou de cartes ou les 2, nécessaires pour acheter la carte, donc la pierre précieuse. Au début, les joueurs n’ayant aucune pierre précieuse/carte devant eux, ils se servent forcément en pions (maximum 10). Puis chaque pierre précieuse achetée est considérée comme un pion, et peut-être complétée par des pions pour arriver à acheter d’autres pierres précieuses ! D’où la nécessité d’en avoir le plus possible !

Les cartes vertes ont rarement de point de victoire associés, mais les jaunes, plus gourmandes en pions/pierres précieuses, en ont plus, et ils sont plus élevés encore sur les cartes bleues.

Au bout d’un certain nombre de pierres précieuses achetées, les nobles peuvent se manifester !!!

ob_cd5420_anne-de-bretagne-cartePar exemple, cette pseudo Anne Boleyn, passera chez vous si vous avez 3 émeraudes, 3 saphirs et 3 diamants (oui elle est gourmande !!!). Et elle vous rapportera 3 points de victoire. Mais attention, elle ne passe que si les pierres précieuses sont obtenues, elle ne passe pas pour les pions !

Note importante : les joueurs gardent leurs pierres précieuses toute la partie à partir du moment où elles sont achetées : elles servent donc chaque fois que nécessaire aux achats. Idem pour le passage des nobles.

Mon avis ?

Les règles peuvent paraître compliquées comme ça, mais au final, il faut 5 minutes pour l’expliquer, et une partie pour saisir la tactique. Donc un jeu très facile d’utilisation !

Et comme vous avez pu vous en apercevoir, le graphisme est absolument magnifique et nous transporte dans l’univers des marchands de la Renaissance.

Pour résumer :

  • Un jeu très beau à regarder, très graphique, avec un bel univers !!! Je commence par ça parce que c’est quand même ça que l’on voit en 1er !!!!
  • Facile à mettre en place, prenant un peu de place devant chaque joueur, mais pas tant que ça ! Une petite table suffit donc !
  • Un jeu pouvant se jouer à 2, 3 ou 4, c’est peu certes, mais plus ça serait le bazar !
  • Pas besoin d’être adulte pour jouer : les enfants peuvent se plonger dedans à partir de 7 ans je dirai, peut-être même avant pour les plus avancés ! Bref, un jeu idéal pour les dimanches pluvieux en famille !!!
  • Les parties ne sont pas très longues : 30 minutes environ quand on joue à 4. On n’a pas encore testé à 2 !
  • Les règles du jeu sont assez simples mais suffisamment efficaces pour devoir mettre les méninges en route ! Des rebondissements peuvent avoir lieu, les joueurs peuvent se gêner entre eux, les pierres précieuses venir à manquer, etc. Les débuts de partie sont un peu plats (collection de pions) mais dès qu’on commence à acquérir des cartes, ça se décoince et s’accélère ! Bref, un très très bon jeu auquel on a forcément envie de rejouer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s