Nos étoiles contraires …

218720.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxUne avant-première, une bande-annonce larmoyante ayant fait renoncer Moitié, et donc nous voilà parties, Comparse et moi ! J’arrive en retard, Comparse se vante d’avoir eu un tee-shirt gratuit …..

L’histoire ? Hazel Grace Lancaster (Shailene Woodley) est une ado malade depuis ses 13 ans, elle a déjà failli mourir, et ne doit sa rémission qu’à un médoc miracle qui tient ses poumons hors de l’eau. Mais la perspective de la mort est son unique quotidien. C’est maigre pour une ado qui rêve d’une vie normale.

502575.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ses parents (Laura Dern et Sam Trammell) tentent de la persuader d’aller au groupe de partage pour ado malades, tenu par un taré en rémission frappé par le Sacré-Coeur ! Elle y va à reculons une fois, puis 2, pour leur faire plaisir. Et lors de son 2nd passage, elle rencontre Augustus Waters (Ansel Elgort), un jeune homme charmant, en rémission d’un ostéosarcome, mais qui a hérité d’une jambe métallique. Il accompagne son ami atteint aux yeux : Isaac (Nat Wolff).

494713.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Très audacieux, n’ayant peur de rien, « Gus » arrive à convaincre Hazel Grace de venir chez lui après le groupe de partage. Tous deux discutent à bâtons rompus de leurs livres préférés et se les échangent.

482533.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour Hazel c’est Une impériale affliction de Peter Van Houten, elle contamine Gus qui comme elle et pour elle, devient accro à ce roman. Entre les 2, le courant passe d’entrée de jeu et ils ne se quittent plus !

138638.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La joie de vivre s’installe, quand une nuit, la maladie se rappelle à Hazel Grace. Son corps s’habitue au traitement et aucun malade ne l’a eu aussi longtemps, les médecins ne savent donc pas comment cela va évoluer. Le projet des 2 ados s’écroule : aller à Amsterdam rencontrer l’écrivain Van Houten et lui demander ce qui arrive aux personnages de son bouquin après le mot « Fin ». Mais, on n’arrête pas comme ça Augustus Waters ….

455343.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Mon avis ? Extrait d’un livre pour ados :

Nos-étoiles-contraires-de-John-Green-couverturele film peut s’adresser aux adultes également.

Aborder le thème de la maladie chez les jeunes et leur manière de faire continuer la vie à tout prix, est sans doute un des buts de ce film/livre.

Les acteurs sont assez justes dans leur interprétation, et les différents couples (père-fille, mère-fille, Hazel-Gus, Gus-Isaac) fonctionnent parfaitement. On reconnait l’inquiétude de tous les partis, omniprésente. Et toutes les réactions face à la maladie sont définies : certains la nient, d’autres s’en moquent, d’autres encore y pensent sans cesse, d’autres pensent à l’après, …

Pour résumer :

  • Une histoire d’ados cancéreux qui rencontrent le grand amour, basique, mais pourtant terriblement efficace. Comparse a lu le livre et apparemment c’est une adaptation assez fidèle.
  • Je vous disais qu’ils avaient distribué des tee-shirt gratuits lors de l’avant-première, je me suis un peu moquée de Comparse à la fin du film en lui disant que ce n’était pas des tee-shirt qu’ils auraient dû distribuer mais ça :

boite-kleenex Toute la salle reniflait voire pleurait à chaud de larmes pendant les 3/4 du film… C’est la 1ère fois que je vis ça pendant un film (même pendant Titanic !) : un reniflage commun et unanime !

  • Deux jeunes acteurs que l’on devrait revoir souvent tant ils crèvent l’écran : ils se connaissent déjà puisqu’ils étaient frère et sœur récemment dans Divergeante.
  • Jetez un œil à la bande-annonce avant de renoncer : ce film est certes triste, mais très beau. On en sort en se disant : « Carpe Diem » et ça c’est déjà chouette !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Nos étoiles contraires … »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s