Un été à Osage County (ça tombe bien : on n’y passerait pas plus longtemps !)

335126.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La bande-annonce nous avait alléché … La preuve :

Les monstres sacrés qui y jouent aussi … Et même si le réalisateur, John Wells, a fait moins de films que d’épisodes d’Urgences, on s’est laissé tenter …

L’histoire est une histoire de famille, ou plutôt l’histoire d’une famille compliquée ! La 1ère scène entre Violet Weston (Meryl Streep), droguée aux médocs, cancéreuse et Beverly Weston (Sam Shepard, ne pas confondre avec un sexy médecin !) alcoolique, met dans l’ambiance d’entrée de jeu ! « Glups, se dit-on, qu’est ce qu’on fait là ??? » (Ainsi que : « c’est quoi ces cheveux et cette tête de déterrée Meryl ??? » mais bon on le dit moins !). Et ça continue : coup de fil d’Ivy Weston

560776.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

chez sa soeur, Barbara (Julia Roberts qui, au naturel, est déjà beaucoup moins pretty !!!) : leur père a disparu.

21061851_20131128145959446.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Branle-bas de combat, tout le monde dans l’Oklahoma : les 2 sœurs arrivent, puis la 3ème : Karen (Juliette Lewis, un mélange entre Sydney la sœur de Michael dans Melrose Place et Eddie Britt dans Desperate !).

21061854_20131128145959946.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Leur tante Mattie et leur oncle Charles sont également de la partie et aussi déjantés … Arrive ce qui devait arriver : le père est retrouvé mort. Le cousin Charles Junior (Bénedict Cumberbatch, que l’on vient de voir dans 12 years a slave !) que sa propre mère traite de débile (ambiance …), arrive en retard car il a oublié de mettre son réveil (là on se dit qu’au final elle n’a peut être pas totalement tord !!!!)

21061852_20131128145959618.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Et là, au diner d’enterrement, les règlements de compte commencent !!! Bien violents mais parfois bien drôles aussi !!!

21061855_20131128150000102.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Les filles, Barbara en tête, décident suite à cette scène, de sevrer leur mère des kilos de médoc qu’elle prend et qui la fond délirer. Mais de jours en jours, les relations entre sœurs s’enveniment, les pièces rapportées et la mère elle-même n’aidant pas …

Mon avis ? Si les acteurs sont époustouflants, tous : Méryl Streep dans le rôle de la mauvaise mère folle, méchante et délirante, Julia Roberts en colère permanente dans sa peau de fille blessée et de femme bafouée, Bénédict Cumberbatch dans le rôle du cousin gentil, Ewan McGregor dans celui du mari excédé ne sachant plus quelle est sa place …

21056571_20131128145909725.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxMais le sujet est dur et durement traité … Les scènes de règlements de compte sont dures, les mots cruels et sciemment prononcés, les répliques sans appel, et les histoires de vie tellement compliquées …

2 petits bémols toutefois : 1) on ne sait pas trop pourquoi le personnage de Karen existe : personne ne s’y intéresse vraiment (à part elle-même bien sur !!!) et sa mère la hait profondément sans que l’on ne sache vraiment pourquoi (ce qui n’est pas le cas pour le reste de la famille à qui elle dit ses 4 vérités !)… 2) Il n’y a aucune indication sur l’avenir … on ne sait pas ce que tous ces personnages deviennent et du coup, on a le sentiment de s’être tapé toutes ces disputes pour rien …

Pour résumer :

  • Un sujet glauque à la base : une famille qui se réunit autour d’un père/oncle/mari/cousin mort … traité avec une violence verbale, morale et physique. Bref : pas le moral s’abstenir !
  • Tout cela fait qu’on se sent mal à l’aise pendant toute la 1ère partie du film, limite voyeur… mais une fois que tout le monde se lâche et que les vérités fusent, là c’est tellement gros que ça peut prêter à rire et détend l’atmosphère (surtout si on visionne le film à plusieurs !!).
  • Les acteurs portent le film, et méritent vraiment leur réputation !!! Rien que pour leur performance, il faut voir ce film ! Pourquoi Méryl n’a pas eu l’oscar sur ce coup là, on se demande !!!!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Un été à Osage County (ça tombe bien : on n’y passerait pas plus longtemps !) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s