Jamais le 1er soir (dommage !) !

21054736_20131122111200927.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour le dernier film de l’aprem, j’avoue me sentir un peu coupable d’avoir dit à Moitié de nous rejoindre parce que « ça pourrait lui plaire » … Graaaaave erreur : c’est un film 100% de nanas !

L’histoire ? Qui n’a jamais rêvé de tout péter chez un mec qui nous a plaqué lamentablement ??? C’est ce que ces 3 amies : Julie (Alexandra Lamy), Louise (Mélanie Doutey) et Rose (Julie Ferrier), font au début du film pour venger Louise, que son mec et patron vient de larguer comme une vieille chaussette.

21054724_20131104123930419.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Puis un flashback nous emmène 6 mois en arrière. Là, c’est Julie qui se fait larguer par coursier ! Elle tombe dans une dépression qui la pousse à enchainer les livres pour aller mieux (du genre C’est quoi le bonheur ?). Elle change littéralement sa manière de vivre, pour virer zen !

21054722_20131104123929888.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Elle commence à aller un peu mieux et à se refaire draguer … Par un ostéo, Charles (Julien Boisselier, le petit ami de Mélanie Laurent dans Je vais bien ne t’en fais pas, Pierre dans Les Femmes de l’ombre, ou alors Henri IV dans le film du même nom) d’abord :

21054733_20131104123949755.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Par son libraire, Marc (Jean-Paul Rouve) ensuite :

21054723_20131104123930169.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Et par un lecteur de Zen, sur qui elle flashe dans la librairie : Ange (Grégory Fitoussy, que l’on voit souvent sans vraiment le retenir, notamment dans Mince alors ou La Conquête) (correction de Priscille : il a le rôle principal de la série Engrenage sur D8…) :

21054717_20131104123928638.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

C’est sur Ange qu’elle craque, et c’est de lui qu’elle accepte les avances, trainant même ses amies au WE du zen, où il lui a dit se rendre chaque année !

21054718_20131104123928966.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

A cette occasion, Rose déclare à tous qu’elle est malheureuse … Et en rentrant, Louise se fait larguer : la boucle est bouclée ! Nous revoilà au début !

21054731_20131104123949364.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Toutes les 3 sont donc déprimées en même temps, boivent pour oublier et foncent embêter le libraire en pleine nuit ! Il leur sert de cobaye pour sortir Julie de ses analyses permanentes, elle qui, pour se venger et ne plus souffrir, veut devenir « une salope en 10 leçons » !!! Il se plie à leurs caprices mais on devine aisément que sous les plaisanteries, il est sincère.

21054730_20131104123949192.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ils se rapprochent évidemment Julie et lui, et une belle amitié nait entre eux … Et, je n’en dis pas plus mais … c’est une comédie romantique !!! 😉

Mon avis ? perso, j’ai trouvé ça plaisant parce que plein de bons sentiments, et Alexandra Lamy est magnifique, lumineuse, pleine de joie, de plus en plus belle. Mon acolyte a trouvé ça trop prévisible et que ça manquait de naturel, et Moitié a trouvé ça pourri, direct (tout en riant par moments quand même !).

L’équipe des 3 filles fonctionne à merveille. L’histoire est simple au final : des filles qui luttent ensemble contre leurs sentiments si compliqués et difficiles à cerner. Mais les longueurs sont trop présentes. On connait la fin direct, et on soupçonne les rebondissements trop facilement. Certes il y a quelques blagues, et Jean-Paul Rouve est très drôle en plus d’être touchant, mais ça ne suffit pas pour en faire un bon film. C’est un film agréable pour un dimanche soir, certes, mais trop facile et sans surprises.

Pour résumer :

  • Une distribution très attirante et sympathique, prometteuse même ! Une affiche qui en dit long ! Les critiques que j’avais lues étaient bonnes même.
  • Les blagues rythment le scénario, mais les rebondissements sont trop prévisibles et trop nombreux sur la longueur pour donner un vrai rythme à l’ensemble : ce qui fait qu’on peut trouver le temps un peu long.
  • Un film de filles, ça c’est clair ! Et j’ajouterai tranche d’age 18-30 (perso, j’ai aimé parce que je suis restée bloquée à 18 !)… On passe tout de même un moment léger, détendant !
  • Petite bande-annonce si ça vous tente :

Publicités

5 réflexions au sujet de « Jamais le 1er soir (dommage !) ! »

  1. Un peu du sex and the city à la française : ça ne se prétend pas intello, c’est facile, tout en restant un très bon divertissement. On peut difficilement être déçu, puisque la seule attente est d’en rire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s