Le coeur des hommes 3 (et c’est pas fini !)

21021268_20130719151317087.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ambiance avant d’y aller : ma comparse cinématographique me lâche après avoir longuement hésité entre Mon âme par toi guérie et ce film (c’est vous dire si elle était motiv !) qui passait aux mêmes horaires ! Au final, elle n’a vu aucun des 2 ! Et à vrai dire, j’y allais uniquement parce que :

1.j’avais ADORÉ le 1 (le genre de film où, en sortant, on aime tout le monde !), DÉTESTÉ le 2 (lassitude des rapports entre les personnages, plus de vulgarité et de manque de respect, différence de ligne de conduite globale) et qu’il me fallait voir la suite histoire de !

2. J’avais lu que Darmon ne reprenait pas le rôle de Jef pour une sombre histoire de dispute avec le réalisateur, donc ça m’énervait un peu … mais je voulais être sure !!!

3. J’avais vu la bande-annonce et pas aimé du tout l’ambiance « pas naturelle » du « nouveau pote » … mais pour le plaisir d’enfin faire une critique négative et de pas faire dire à tout le monde : « t’es bon public la preuve t’as même aimé Le coeur des hommes 3! » il me fallait sauter sur l’occas’! Aller, cadeau, je vous laisse même la regarder :

Bref … tout était parti pour me mettre de mauvais poil !

Résumé hyper rapide pour ceux qui n’ont pas vu le 1 et le 2 : Nous avons depuis 10 ans maintenant la vie de 4 amis de 30 ans : Manu (Jean-Pierre Darroussin), un charcutier pépère qui séduit vraiment malgré lui 2 femmes : Juliette la bourreuse d’ours, et Machine qu’on déteste de toute manière dans le 2! ; Jef (Gérard Darmon) qui est fan de l’OM, vieux, le cheveux gris, mais toujours jeune dans sa tête au point de réussir à sortir, s’installer et avoir un enfant avec Elsa (la sublimissime Zoé Félix) ; Antoine (Bernard Campan) qui est prof de sport, a été trompé par sa femme dès le début du 1 et qui essaye à chaque fois de croire à nouveau au grand amour ; et enfin Alex (Marc Lavoine) qui est marié depuis X années avec Nanou (qui a le caractère adapté à son homme !) et la trompe à tour de bras en lui jurant dans les yeux la désormais célèbre réplique : « Je ne suis pas un salaud ». Voilà, ces 4 personnages évoluent entre boulot, vie de famille et leur forte amitié dans les joies et les peines de la vie…

Le début du film (le 3 hein, on va pas se refaire la Genèse non plus !!!) : Autant vous dire que mes chakras ont mis un peu de temps à s’ouvrir parce que le début est un peu maladroit : comment résumer, à travers le dialogue des personnages, à la fois les 2 premiers volets (pour les malheureux spectateurs qui n’auraient pas vu ni le 1 ni le 2) et ce qui s’est passé pendant les 5 ans entre le 2 et le 3 (histoire qu’on comprenne un peu pourquoi Jef n’est plus là, pourquoi « l’amour de la vie » d’Antoine n’est plus là, pourquoi il n’est plus prof de sport etc.) est un peu lourd-dingue … Puis arrive progressivement dans l’histoire, le patron d’Antoine : Jean (Eric Elmosino). Antoine lui présente les 2 restants : Manu et Alex au cours d’un footing, et en fait, le footing est leur nouvelle activité favorite qui revient assez souvent !

20380624.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 

Le spectateur le découvre en même temps qu’eux : il a une petite fille adorable, désormais l’éternelle femme de sa vie :

21048883_20131011165853445.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

car il est séparé de sa mère, Marie, en dépression depuis la naissance. Il enchaîne les conquêtes avec presque plus d’aplomb qu’Alex dans les 2 premiers !!!!!

21048884_20131011165853648.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxEt évidemment, pas les plus moches !

L’ensemble du film se déroule comme les 2 premiers : on suit les personnages dans leur vie quotidienne, dans leurs joies et leurs malheurs. Manu et Juliette sont de nouveau heureux ensemble (et elle, franchement, elle est largement plus supportable que dans le 2ème où elle était clairement lourde !) :

21048882_20131011165853257.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Alex et Nanou sont toujours ensemble, et quelques petits rebondissements font d’Alex le personnage le plus drôle !!!

21048880_20131011165852851.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

On n’échappe pas au désormais traditionnel week-end à Cabourg :

21048879_20131011165852679.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Mon avis au final ? Mes 2 principales craintes sont assez vite dissipées :

– le personnage de Jef ne manque pas trop (ça s’essoufflait clairement) et celui de Jean s’inscrit bien dans la bande et amène un œil nouveau : il a une non-nonchalance qui contraste avec l’agressivité et la défensive de Jef et ça fait du bien. Comme dit Alex : « Ça fait du bien d’avoir un nouveau pote, non ? », je suis bien d’accord avec lui !

– le ton est plus près du 1 que du 2, ils ont recadré le truc et c’est très bien : des bons sentiments, du respect dans les différents couples, des blagues pas trop deg et très souvent très drôles, …

Il y a quelques petits trucs qui restent inexpliqués mais je pense surtout que Marc Esposito pose les jalons pour un 4 qui mettra moins de temps à arriver … genre, entre autres (et ça je me le suis dit dès le début du film !) quand il regarde comme ça :

21048877_20131011165852319.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Elsa danser …. Gros comme une maison !!! Bref, je ne vous dis pas tout, mais je pense que vous verrez clair dans son jeu parce que ce n’est pas super discret !

Pour résumer : 

  • Contre toute attente, on passe un très très bon moment (et je ne suis pas la seule à le dire : Moitié le dit aussi, et la salle était assez réactive aux blagues (traduction : je n’étais pas la seule à rire comme souvent !).
  • On retrouve avec plaisir 3 de nos héros, il faut un petit temps pour s’habituer à ne pas en voir 4, mais le 4ème de substitution rentre très bien dans le paysage au point qu’on en oublie presque Jef :

21048881_20131011165853054.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

 

 

  • Bon esprit, bon humour (même si quelques blagues qui avaient bien marché dans le 1 ressortent à l’identique et que ça fait un peu ringard pour le coup !), personnages beaucoup plus attachants que dans le 2, tout est réuni pour un bon opus !
  • Quelques gros sabots qui annoncent forcément un 4, surtout quand on sait que Marc Esposito voudrait aller jusqu’à 6 au moins et que ça devienne une sorte de film-série. Par contre, qu’il se grouille un peu sinon, on finira par avoir un film en maison de retraite : c’est qu’ils vieillissent les lascars (mais bon, les tablettes de chocolat de Marc Lavoine sont toujours à croquer !!!) !
Publicités

3 réflexions au sujet de « Le coeur des hommes 3 (et c’est pas fini !) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s