Le testament d’Ariane – Françoise BOURDIN

1429715

Je venais de finir mon livre, un livre peu épais et à la jolie couverture traînait sur la cheminée de mes beaux-parents … innocemment je lus la 4ème de couverture et fus d’ores-et-déjà conquise ! Je l’empruntais donc ! Françoise Bourdin ? C’est pas Jeanne Bourin, ne pas confondre ne pas confondre ne pas conf… trop tard !

Alors, l’histoire … toute simple et pourtant au thème si complexe …

Tante Ariane – cette folle de tante Ariane pense toute sa famille – toute sauf Anne, une de ses nièces, sa nièce préférée, voire même la seule qu’elle aime et qui le lui rend bien. Le père d’Ariane, âgée maintenant, a fait faillite il y a longtemps et a dû vendre la maison familiale des Landes. Mais Ariane y était plus qu’attachée. Toute sa vie fut orientée vers le rachat de cette maison. Perso, je l’imagine un peu comme ça la maison :

1964vm01

Au début de ce roman, elle est au crépuscule de sa vie. Elle rédige donc son testament auprès de son notaire et ami Pierre Laborde. Pas de suspense, Anne, la seule qui vienne la voir et l’aime, sera sa seule héritière. Inutile de préciser qu’un tel héritage peut facilement mettre une belle pagaille dans une famille déjà peu unie… Pour aider à l’imagination, la bastide Nogaro se trouve près de Lit-et-Mixe dans les Landes. Anne nous guide : « Anne bifurqua avant Lit-et-Mixe, emprunta une route étroite qui semblait ne mener nulle part« . Go-go-gadget à google map, l’environnement donne ça donc :

route autour de la bastide

Un peu paumé mais charmant !

Et le hasard comme de par hasard, Ariane meurt peu de temps après, laissant sa maison et son énorme chien, Goliath, seuls (chapitre bouleversant d’ailleurs).

Anne est mariée à Paul, ils ont un garçon Léo. Anne décrit Paul comme Ze soutien de sa vie. Paul est vétérinaire et habite à Castets avec Anne, dans un pav’ qu’ils ont construits.

Castets c’est ça :castets

Toutefois, cette vie bien rangée, est vraiment chamboulée par cet héritage, cette maison qu’elle aime déjà. Elle hésite longtemps entre la garder et la vendre, suivant ainsi les volontés de tous, même de Paul. Mais on sent dès les premières pages que ses doutes l’emporteront (ben oui : sinon, pas de roman ! et surtout pas de second tome ! oui parce qu’il y a un second tome !!! eh eh !) : envers et contre tous, elle veut garder la bastide.

Des personnages secondaires comme Jérôme, le frère-lierre d’Anne ou Julien, le collègue de Paul auront une certaine importance. Mais le plus décevant, celui qu’on traite de tous les noms en lisant, c’est Paul ! Jusque là, sa femme était toujours allée dans son sens, mais là, il faut aller dans le sien. Doooooonc : c’est un caprice, elle doit rentrer, lui obéir etc… youpi ! j’adore ! Je n’ai pas encore lu le second tome mais je n’espère qu’une chose : que Paul morfle bien, et qu’Anne finisse avec Julien !!! hi hi !

Au fil des pages, on suit Anne, sa prise de possession de ses terres, ses déboires avec sa famille, les réactions et les vies de chacun de ses membres.

Pour tous ceux qui rêvent d’avoir une vieille maison et d’en faire un lieu paisible et chaleureux, voici un petit extrait pour donner le ton du récit …

Elle alla ouvrir en grand l’une des fenêtres et s’accouda à la rambarde. La clairière était inondée de soleil, et tout autour les pins serrés les uns contre les autres formaient un cercle d’ombre zébré de lumière. Un paysage magnifique auquel elle se sentait très attachée désormais. D’où elle était, le grillage délimitant la propriété était invisible, sa petite forêt se fondait dans l’immensité boisée. Elle vit Goliath (le chien !) déboucher du chemin au trot, de retour d’une de ses balades. Ce chien la rassurait par sa présence et l’apaisait par son affection muette, sans doute contribuait-il à son bien-être dans la maison, comme il l’avait fait pour Ariane.(…) Elle décida de se lancer dans un grand ménage. Sa chambre devait rester aussi impeccable qu’elle l’avait trouvée, chaque fois qu’elle y mettait de l’ordre elle imaginait sa tante préparant soigneusement la pièce à son intention. Quel instinct lui avait soufflé qu’Anne se plairait ici au point de ne plus vouloir partir, quitte à chambouler toute sa vie ? (…) Retournant à la fenêtre, elle jeta un coup d’œil en bas et vit Jérôme et Léo, assis côte à côte sur les marches du perron, lancés dans une discussion qui devait concerner les travaux, l’avenir. Au coin de la maison, Goliath s’était couché à l’ombre. Un vent léger apportait l’odeur de l’océan, faisait imperceptiblement frémir les pins et soulevait un peu de cette poussière de sable arrachée aux dunes par les tempêtes. Anne réalisa alors pleinement qu’elle était ici chez elle, que ce domaine était désormais son royaume et qu’elle n’en partirait plus. Sa détermination effaçait sa culpabilité, elle se sentait prête à entamer une autre vie.

Pour résumer : 

  • Un roman très facile à lire, au style très coulant.
  • Un sujet sérieux, traité très simplement ce qui permet de rentrer assez vite dans le vif du sujet.
  • On s’attache assez vite aux personnages principaux : Ariane, Anne, Goliath !
  • Au delà des rebondissements d’un roman à suspense, là, on suit tranquillement l’évolution de la vie d’Anne, guidée par cet énorme changement que lui propose Ariane par ce testament. Sa vie change doucement, peu à peu. Son caractère et ses envie s’affirment peu à peu, en douceur. Et notre attachement à elle grandit au fur et à mesure que la certitude qu’elle garde la bastide se fait.
  • Il va falloir attendre le retour de vacances des beaux-parents pour lire le second tome : « dévoré en 4 jours et génial » …. dur dur !!!!!!! Ou alors, aller l’acheter !
Publicités

2 réflexions au sujet de « Le testament d’Ariane – Françoise BOURDIN »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s