Dans les pas d’Ariane – Françoise BOURDIN

Dans-les-pas-dAriane-de-Françoise-Bourdin

Vu la couverture, vous vous doutez : c’est la suite du Testament d’Ariane (ne vous fiez pas à la date, elle est trafiquée pour qu’ils apparaissent à la suite l’un de l’autre, visuellement dans l’ordre : je suis blonde mais pas encore arrivée à lire le tome 2 avant le tome 1). Sachant qu’en général je suis assez longue à lire, il faut savoir que j’ai dévoré ce livre de 345 pages en 2 soirées (en gros) !!!! et je ne regrette qu’une chose : qu’il n’y ait pas (encore ?) de 3ème !!!!!!

L’histoire ? On retrouve les mêmes personnages, avec les mêmes caractères. Anne est toujours dans sa maison avec Jérôme et Léo. Arrive en plus Ludovic, le petit ami de Jérôme. La mère d’Anne, Estelle, est de plus en plus exécrable, même agressive, ce qui pousse le lecteur évidemment vers le carnet intime d’Ariane : on se doute facilement que la révélation « gros-sabots » viendra de là … Lily continue dans la lignée de son caractère. Valère et Suki deviennent de plus en plus adorables et attachants. Paul est toujours le même en pire, et perso, j’étais bien contente !!! parce queeeeuh … Julien aussi est toujours le mêêêêêême !!!!!!!!! (soupir romantique !). La restauration de la maison avance tranquillement sous l’œil attentif de Goliath.

Bref, rien de révolutionnaire, mais ça fonctionne très bien l’été allongée dans l’herbe au soleil ! Ça donne toujours envie de retaper une vieille maison pour en faire un havre de paix pour toute la famille.

Accroche-toi lecteur, méga meilleur passage, où enfin, ENFIN, Julien se dévoile (ça fait 2 x 345 pages que j’attendais ça !) :

– Depuis des années, j’essaie d’ignorer que tu me plais. Une attirance indigne, occultée par respect pour Paul, et au nom de l’amitié. (…) Aujourd’hui, je me sens libre de tenter ma chance avec toi, sauf que ce n’est pas le moment. Tu viens de suvir un choc et tu n’es pas prête. Jusqu’ici, tu m’as regardé comme un copain, comme l’associé de ton mari, et je voudrais que ton regard change, que tu voies Julien. Moi, à force de t’observer, je sais exactement tout ce qui me séduit chez toi. Tu es belle, mais pas seulement. Tu as un rayonnement particulier qui me chavire. Tu es gentille, loyale, drôle, organisée, et pourtant capable de sauter dans l’inconnu. Tu aimes les gens pour ce qu’ils sont sans vouloir les changer. Tu ne te voiles pas la face pour affronter les réalités. Tu es solide et courageuse. Tu …

– Arrête ! s’exclama-t-elle avec un rire gêné. C’est moi, tout ça ?

– Non, tu m’as interrompu, je n’avais pas fini. En fait, je pourrais parler de toi toute la nuit. Mais je vais rentrer chez moi et penser à toi sous ma couette, je n’ai pas le choix. Sinon on va tout gâcher.

Je n’en dis pas plus pour pas non plus tout révéler mais … c’était plus fort que moi ! ce passage c’est un peu la bouteille d’eau qui arrive après un concert de Patrick Bruel un soir de canicule : le truc providentiel !!!!

Pour résumer : 

  • Je reprends les points du 1er tome, car ils sont aussi applicables au second.
  • Quelques rebondissements évite l’ennui d’une suite et pimente le tout.
  • Outre la jolie histoire qu’ils développent, ces 2 livres abordent le thème assez délicat et souvent destructeur de l’héritage et de la révélation de la vraie nature des gens !
  • Ces 2 tomes peuvent être un excellent cadeau pour toute femme entre 30 et 90 ans!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s