Upside-down, boy you turn meeee !

upside-down-Poster-France-Jim-sturgess-kirsten-dunst-414x532

Je ne me rappelais pas de la bande-annonce, mais ma conseillère cinéma nous a entraîné voir ce film … Rapide coup d’œil sur le scénario, glups, ça ne correspond pas vraiment à ce qu’on a l’habitude d’aimer … apriori-apriori-apriori-apriori … glups …

L’histoire ? Assez particulière et originale il faut dire … sur une planète fort-fort lointaine, la vie existe … mais le monde est différemment organisé : il n’y a pas la terre et le ciel, mais 2 terres superposées qui se font face …

20511662.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le monde d’en-bas, pauvre, moche, sale, limite détruit, où les gens rament pour survivre, et le monde d’en-haut (juste en face de l’autre, au-dessus) où tout le monde est riche, working-girl / PDG, bien fringué, les immeubles clinquants etc… Chaque monde a sa gravité propre. Les humains des 2 mondes n’ont ni le droit de se parler ni le droit d’aller dans l’autre monde (mais la gravité rend les choses difficiles puisque tu restes attiré par ton monde donc tu y retournes naturellement) sous peine de mort (et ils ne rigolent pas!). Un seul élément est commun : la grande tour de l’entreprise d’exploitation pétrolière d’en-haut qui exploite le riche sous-sol d’en-bas (tiens, ça nous rappelle quelque chose … bref !) …

upside-down-trailer

Dans ce décor là, 2 enfants des 2 mondes vont évidement se rencontrer …

Jim-Sturgess__Upside_Down_bts_031

Vu la configuration de l’espace, ça se comprend ! Ils rivalisent de trucs et astuces pour pouvoir se toucher, et plus si affinités ! Et ce n’est pas toujours facile !

Upside_Down_4 Et oui : il faut un rocher pour bloquer Eden (qui vient d’en-haut) et qu’elle embrasse Adam (qui est d’en-bas). A noter : Kirsten doit aimer embrasser les hommes de manière acrobatique, ce n’est pas possible autrement !

Jusque là tout va bien, mais … ils se font choper par les autorités, Adam et Eden sont séparés. Mais, quelques années plus tard, Adam, par hasard, apprend qu’Eden travaille où ??? hein ??? dans la fameuse touuuuuuur !!!! doooooonc ???? Il se fait embaucher dans cette fameuse toooooooooooouuuuuuuuuuur (moi, j’avais cru comprendre que c’était vachement dur d’y rentrer, mais apparemment pas tant que ça !) !!!! où les règles sont toujours aussi strictes, mais où il est plus simple de les transgresser ! Cela va donner des jolis plans, aussi improbables qu’originaux !

vision-globale-upside-downÇa c’est de l’open-space !

20511643.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un fumoir/salle de détente a 2 niveaux … difficile de parler avec ses collègues !

upside-down

Facile pour boire un verre à l’envers : cocktail d’un monde bu dans l’autre !

Bref, des petites astuces ludiques ! Adam est intelligent : il a inventé une crème anti-rides  avec le pollen d’abeilles qui butinent sur les 2 mondes (et oui, la substance étant attirée par l’autre gravité, elle remonte les rides !). Il commercialise donc le truc et fait durer le plaisir pour prolonger l’effet de la crème !!! Et il retrouve Eden ……..

Mais, il faut avouer que c’est à ce moment là que le film commence à pêcher … L’ambiance et les trucs-et-astuces des 2 mondes sont longs à se mettre en place, à être expliqués au spectateur, du coup, l’intrigue traîne à arriver … Et le moment où elle arrive coïncide avec le moment où on se dit : « ooooooooouh … ça va être long …. » Du coup, la seconde moitié du film fait s’essouffler le système original et attractif du début … Dommage !

Pour résumer : 

  • Un scénario original (ne pas se laisser impressionner par les explications scientifiques qui plantent le décor au début, ni se faire larguer par les phénomènes physiques liés aux 2 mondes !)
  • Deux acteurs principaux visuellement sympathiques :

20511657.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

upside-down-jim-sturgess-nei-panni-di-adam-in-un-momento-del-film-266148

  • Une jolie histoire d’amour …
  • Mais … un rythme un peu lent … sur fond de décor science-fiction, donc ce n’est pas le monde cinématographique que j’ai l’habitude de côtoyer … Et il faut avouer : on s’est ennuyé les dernières 45 min …
  • L’intrigue et ses rebondissements arrivent un peu tard et ne suscitent plus l’intérêt qu’ils devraient puisque, comme toute comédie romantique (car sous ses airs matheux et scientifique, c’est ce que ce film est !), on connait la fin !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s