Amour et turbulences

Amour-et-turbulences_portrait_w858

Une des comédies romantiques du moment, et elle mérite toute l’attention des fans de comédies romantiques ! Le titre pourrait nous aiguiller vers quelque chose du type Décalage Horaire ou In the air, mais l’histoire est bien différente et tant mieux !

De quoi ça parle ? Les premiers moments se passent à New York : une jeune femme, Julie (Ludivine Sagnier), a tout organisé pour un réveil à 5h du matin, on enchaîne avec son départ pour l’aéroport et des vues dignes de Sex and the city : belle robe, talons très hauts, taxi, lourde porte jaune se refermant sur de sublimes jambes … Puis nous faisons connaissance avec un homme : Antoine (Nicolas Bedos), dans un lit, qui ouvre un oeil et s’aperçoit qu’il est carrément en retard pour aller à l’aéroport, il vire tant bien que mal les 2 nanas qui sont avec lui, et part en catastrophe. Pour les fans d’Astrapi, on a là un petit côté Pic et Pik ! Evidemment, on s’attend à ce que ces 2 là se retrouvent mêlés à une histoire commune dans l’avion : ça ne rate pas ! Mais ce à quoi on s’attend moins est d’apprendre qu’ils ont effectivement une histoire commune …

amouretturbulences1

Le film est donc lancé …

Les 2 protagonistes commencent par ne pas s’adresser la parole, mais on imagine bien que ça ne durera pas (heureusement pour nous !!!) ! Puis, avec le décollage de l’appareil pour Paris, notre histoire décolle également : ils planent entre passé et présent, et nous font voyager dans leur vie.

Globalement, l’histoire peut se résumer avec cette photo :

0971364990213

On oscille entre le personnel de l’avion  amour-et-turbulences-03-04-2013-6-g (assez drôle !!!) et les passagers qui prennent part à la conversation et donnent allègrement leur avis (pour tout le côté présent). Pour le côté passé, entre le meilleur ami d’Antoine : Hugo (Jonathan Cohen), la mère de Julie (la génialement drôle Clémentine Célarié, qui apporte toute sa fraîcheur au film !) clementine-celarie-amour-et-turbulences et les rebondissements divers de leur histoire commune, un son de cloche en chassant un autre …

Le tout donne un scénario assez rythmé ce qui n’est pas désagréable, des rebondissements (classiques j’ai envie de dire …), des bons fous-rires également, et des bons sentiments !

Pour ce qui est des acteurs, c’est une des première fois que je vois jouer Nicolas Bedos, et après un premier avis négatif, je trouve qu’il ne s’en sort pas trop mal … Mais nous avons eu l’étrange impression de voir jouer Lambert Wilson : même manière de poser les mots, même allure, même gestuelle … en moins beau il faut le dire !!!!

Et de plus en plus énervante : Ludivine Sagnier : mais comment fait-elle pour paraitre toujours 20 ans ??? franchement ?! elle peut pas avoir 2 ou 3 rides comme tout le monde et des poches sous les yeux ? pffff !

20473501_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour résumer :

  • Rythme et rebondissements sont là pour faire qu’on ne s’ennuie pas un instant
  • Un semi huit-clos qui pourrait faire peur mais qui s’aère par des flash-back extérieurs
  • Fraicheur et humour sont là pour nous faire passer un moment léger efficace, bref, un très bon moment !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s