King of Tokyo

Les soirées jeux avec notamment une fan de jeux, c’est toujours synonyme de nouveaux jeux essayés !

Commençons par King of Tokyo :

king-of-tokyo-couverture

Qui gagne ? celui qui arrive à 20 points de victoire ou le seul à avoir encore des points de vie.

Exemple-de-jeu

A chaque tour de jeu, le joueur lance les 6 dés. Comme au Yatzee il a le droit de relancer ceux qu’il ne veut pas, 2 fois. Ses options sur les faces des dés :

– une main pour donner des baffes,

–  des numéros à collecter pour avoir des points de victoire (n°1×3=1 point de victoire, n°2×3=2 points de victoire, n°3×3=3 points de victoire, dès qu’on passe à x4, x5, ou x6, on augmente d’un point de victoire, bref, ça a l’air compliqué mais c’est simple !),

– un éclair pour gagner des petits cubes verts qui permettent d’acheter des pouvoirs ou des cartes action pour embeter un peu ses adversaires,

Energies

– un coeur pour gagner un point de vie (qui descendent parfois vite !).

Si le joueur, à la fin de son 3ème lancer de dés, a une ou plusieurs mains sur ses dés, il « donne des baffes » à ceux qui sont sur le plateau donc dans … Tokyo c’est bien vous suivez (un joueur quand on joue à 2, 2 à partir de 3 joueurs). Du coup, ceux qui prennent des baffes perdent autant de points de vie que de baffes reçues et, peuvent alors quitter le plateau donc Tokyo (sauf s’ils aiment les baffes, auquel cas, cela ne nous regarde pas !) ! Et celui qui les a données ces baffes, doit rentrer sur le plateau : pour ce courage, il prend alors un point de victoire ! et s’il arrive à y rester 2 tours sans sortir, 2 points de victoire pour lui !  Quand à son tour de jeu, il donnera des baffes depuis le plateau (s’il reste jusque là), il touchera tous les joueurs restés à l’extérieur de la ville ! ça vaut le coup !!!

Les cartes actions et les pouvoirs viennent pimenter ces règles assez simples.

Pour résumer :

  • Un graphisme qui peut faire peur à qui n’est ni mec ni ado, ni les 2… On peut se dire : « ouh la la, des monstres, un univers manga, moi j’y connais rien et j’aime pas » …
  • Des règles assez simples, mais avec pas mal d’accessoires de jeu donc qui peuvent paraitre compliquées au premier abord. Une fois qu’un des joueurs a joué, normalement tout le monde a compris !
  • Sous ces apparences, un jeu de hasard quand meme …
  • Avec ces règles simples, du coup, pas trop de surprises et un côté assez répétitif. Bizarrement aucune chaleur ne se dégage de ce jeu (oui, un jeu dégage de la chaleur ! enfin, j’me comprends !).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s